Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 11:11

Enseignant à mi-temps, Jérôme Hue est vigneron par passion, au domaine Mas de Casalas à Mondragon. Je l'ai croisé la première fois à Uchaux, sur la manifestation Eclats de Talent (la photo ci-contre date de cette époque), mais j'avais découvert son Coup d'pied à la lune au restaurant L et lui.
Comme lui, il existe une poignée de personnages talentueux qui cumulent deux professions, parfois connexes, parfois très différentes, tout en  exerçant leur métier de vigneron comme un vrai sacerdoce, avec une réelle passion.
Jérôme est enseignant à mi temps (mais vigneron à plein temps !). Il s'est installé avec sa compagne Isabelle à Mondragon dans une vieille ferme qu'ils ont restauré avec beaucoup de goût. In situ, 2,5 ha de vignes (plus 1 ha du côté d'Uchaux), vieux carignans et vieux grenaches, certains presque centenaires notamment, et des plus jeunes vignes, de cépages blancs complantés. A suivre dès que son premier blanc verra le jour !


Après un cursus "viti" à Carpentras-Serres, il s'est formé aux côtés de Jean-Christian Mayordome (qui cumule lui aussi deux métiers !), et chez qui il a fait ses premières vinifications. C'est souvent le cas, les jeunes vignerons qui s'installent, bénéficient du soutien d'un parrain ou mentor, qui les aide les premiers temps jusqu'à l'installation de leur propre cave, de leur propre cuverie. Ici, c'est Jérôme qui a tout fait de ces mains ; la cave compte aujourd'hui deux cuves béton pour les vinifications, une cuve inox pour le stockage, des demi-muydts pour l'élevage.
Premier millésime en 2006, le Mas de Casalas est conduit depuis le départ en biodynamie. En octobre dernier, Jérôme enterrait les cornes de bouse avec la fine équipe d'Uchaux-Piolenc-Mondragon. Il est secondé par deux vaches : la mère, âgée de 20 ans, et son fils.

Le domaine a rapidement connu deux cuvées : Coup d'pied à la lune et Ma Rêveuse, tous deux assemblage des cépages du domaine, soit plus ou moins 50% de grenache, 40/45% de carignan, et un peu de cinsault, le premier vinifié en cuve, le second connaît un élevage en bois de plusieurs vins assez long, dans des demi-muydts à ce jour. Des vins équilibrés qui trouvent dans le terroir la minéralité du sol et la fraîcheur d'une exposition nord, en plein coeur du Massif d'Uchaux (les vins sont pourtant étiquetés sous la bannière des Côtes-du-Rhône, mais ils sont bien plus riches !). Il n'est pas exclu que Jérôme demande un jour un passage en Côtes-du-Rhône Village Massif d'Uchaux (et peut-être plus tard en cru, puisque telle est la réflexion de l'appellation). Très peu de soufre ajouté, la vinification se veut aussi naturelle que possible, autant que la conduite de la vigne. NB Jérôme Hue fait partie de groupe de vignerons "naturels" (et non 100% "nature") et on le retrouvera en avril du côté de Clermont l'Hérault, aux Printemps des Vignerons.
En dégustation, le Coup d'pied à la lune 2007 et le 2011. Le premier est fruité, épicé
, concentré, la bouche est opulente mais avec suffisamment de tension minérale et de fraîcheur pour supporter l'alcool et la puissance du vin (et du millésime). Le second est un vrai coup de pied, pas de doute ! Très fruité, plein d'allant, il offre sa jeunesse (un millésime gourmand et facile à boire), pleine de peps, des tannins souples déjà et une incroyable longueur. Gros coup de coeur ! Le vin, solaire, s'accompagnerait bien de préparations à base de tomate/poivron, très sudistes...
Ma Rêveuse est autre, avec un boisé plus ou moins marqué selon les millésimes mais qui reste bien intégré... Le 2009, passé en demi-muidts de 1 et 2 vins est évidemment puissant avec des tanins très présents, mais sans que le boisé ne prenne le pas sur l'expression aromatique. Tout au plus décèle-t-on des notes de vanille au nez, que l'on retrouve, subtiles, en bouche. Fruit, minéralité, fraîcheur se retrouvent avec plus de force (surtout dans le millésime 2009) et d'épices que dans le Coup d'pied à la  lune, mais la trame est un peu la même et le terroir identique...
Il existe encore un rosé de saignée (cinsault-grenache) non goûté, et un très joli "vendanges tardives" de grenache, baptisé Coup d'pied aux fesses, et numéroté ; la vendange est récoltée à la Toussaint (pas chaque année cependant).  Le 2007 s'avère très "cerise", le 2011 est plus "figue sèche" (accord avec un duo chocolat-café devrait être terrible), les deux offrant une très jolie concentration, et un sucre résiduel bien contrebalancé par la fraîcheur minérale du terroir.
Bref, un domaine que je recommande. Et à sa tête, un vigneron d'une grande disponibilité, et d'une grande sincérité dans son approche de la vigner comme de l'humain...


Mas de Casalas
Route d'Uchaux
84430 MONDRAGON
Tél. 04 90 30 01 08

Site Internet

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stephane Richard 18/03/2014 16:06

Mr Jerome Hue a l'air d'être une personne bien en lisant votre article! Cela n'est pas étonnant pour un enseignant et vigneron, le coté humain doit être très présent dans sa personnalité! J'espère que l'on peut ressentir sa bonté dans son vin! Je n'ai jamais eu l'occasion de goûter de vins de son domaine!

Vin de Loire 25/02/2014 10:14

pour tout résumer Mr Jérôme en une seule phrase, j aimerai plus être votre associer que votre adversaire!!

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône