Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 14:44

Le bistro de Jenna, vous connaissez ? Je ne connaissais pas jusqu'à cette dernière semaine, à l'occasion du lancement de jumelages entre blogs vin et blogs cuisine, à l'initiative de Stéphane. Et pourtant Jenna, d'origine polonaise installée en Vaucluse depuis 20 ans, est à deux pas de chez mois, ou presque ! Elle vit près de Carpentras, elle est passionnée de photo, de cuisine et adore le vin. Ca tombe bien, elle est jumelée, entre autres, avec Côtes-du-Rhône News pour unir nos deux passions. Le deal ? Lui faire connaître de nouveaux vins de notre région, de nouveaux domaines, de nouvelles appellations (si-si, il y en a encore de nouvelles !), et les marier avec ses mets. A suivre donc et merci à Stéphane pour cette belle idée !

Jumelage entre Côtes-du-Rhône News et le Bistro de Jenna

Partager cet article

Repost 0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 15:43

Lors du salon Vinisud qui s'est déroulé la semaine dernière à Montpellier, vous pouviez assister à deux animations culinaires sur le thème de la Carte du Tendre de Rasteau, lundi et mardi en compagnie des vignerons présents et de l'oenologue de la cave ORTAS. Deux fois 4 mets et 4 vins de Rasteau en accord pour découvrir l'appellation rhodanienne à travers 4 caractéristiques : Force, Authenticité, Gourmandise, Patience. Ci-dessous, le stand et la table découverte des vins de Rasteau avec nos deux élèves sommeliers.

La Carte du Tendre de Rasteau est une promenade gourmande reflétant de l’identité « Corps et Ame » de l’appellation. Elle s’inspire de la « Carte de Tendre » de Mademoiselle Scudéry, femme de lettres du XVIIème siècle, contemporaine de Madame de Sévigné. Il s’agit d’une cartographie d’un pays imaginaire baptisé « Tendre », retraçant la vie amoureuse de façon allégorique. A la façon de Mademoiselle Scudéry, empruntons les différents terroirs de Rasteau à la rencontre de huit vins.

Gourmandise, Authenticité, Patience, Force : chacun de ces symboles exprime tour à tour la personnalité des vins présentés ainsi que des mets cuisinés en accord, offrant une harmonie sensorielle et intellectuelle, une osmose entre mets et vins et une expérience gustative atypique.
 

Domaine de l’Espigouette – Rasteau Pas du Meunier 2011Gourmandise
& Tartelette aux oignons, tomates séchées et herbes de la garrigueOnion, dried tomatoes and “garrigue” herbs tartlet
Belle gourmandise pour ce vin solaire, fruité et généreux qui s’accompagne idéalement d’un mets « tomaté », à la douceur estivale, parfumé des herbes de la garrigue, comme un clin d’œil à la nature environnante et aux collines ondoyantes de Rasteau…

Notre-Dame des Pallières – Rasteau 2010Authenticité
& Salade de langue de bœuf, pommes de terre et noisettesOx tongue, potatoes and nuts salad
Assurément authentique, ce vin présente un fruité typé et des tanins assouplis qui s’associent à un mets rustique et original, avec une touche raffinée de noisette, intégrant le léger boisé du vin
.

Domaine Grand Nicolet – Rasteau Les Esqueyrons 2009Force
Magret de canard, chutney rouge et betterave duck breast, red chutney and beetroot
Face à la puissance de ce vin riche et dense, aux tanins marqués, il faut une viande de caractère, un chutney goûteux et épicé ; la betterave apporte la note terreuse et le craquant qui donne du relief à la bouchée ainsi qu’à l’accord.

Domaine des Escaravailles – Rasteau VDN ambré TPMG Patience

& Baba au sirop de cardamome, crémeux à la banane et caramel - Baba with a cardamom syrup, banana cream and caramel sauce

Ce vin doux naturel de Rasteau est le fruit d’un long travail qui nécessite toute la patience du vigneron (et celle du dégustateur !). Un vin comme celui-ci se mérite, il sait se faire attendre et désirer, comme le baba qui doit prendre le temps de se gorger de sirop, pour dévoiler les plaisirs d’un dessert gourmand.
NB L'accord est aussi à retrouver ici, pour les Vendredis du Vin, "Volupté de la Patience"...

Compagnie Rhodanienne – Rasteau Saint Alimant 2012 – Patience
& Queue de bœuf en gelée aux pruneauxJellied oxtail with dried plums
La patience est de mise pour le négociant qui sait attendre le bon moment, les meilleures vendanges, et qui respecte le travail dans le temps de ses partenaires vignerons. La patience est également la marque de ce mets, longuement mijoté, puis lentement « dépiauté », pour ne garder que la chair parfumée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORTAS – Rasteau Tradition 2012Authenticité
& Caillettes à la pintade et aux olivesOlive and guinea fowl “caillettes”

ORTAS, la cave de Rasteau, signe ici un vin réunissant tous les terroirs, et de nombreux vignerons du village ; Il reflète donc bien la valeur d’authenticité de Rasteau. A la véracité profonde du terroir, correspond une spécialité provençale qui sied particulièrement aux vins de l’appellation : la caillette, sorte de pâté à base de gorge et/ou de foie de porc et d’herbes, est ici revisitée à la pintade et aux olives pour conduire l’accord avec le vin. 
NB la recette des caillettes est ici, pour ceux qui veulent reproduite l'accord...


Domaine Chamfort – Rasteau 2011Gourmandise
& Agneau et petit épeautre de Provence aux anchois et aux tomates séchéesLamb and Provence engrain (small german wheat) with anchovies and dried tomatoes
Sur les hauteurs de Rasteau,  les vignes jouissent d’un rayonnement qui confère au vin un fruité ensoleillé renforcé par la tomate séchée ; le terroir apporte une minéralité et une salinité qui trouvent un écho avec une note « marine » : l’anchois donne ici une dimension étonnante à l’agneau et le petit épeautre apporte une mâche intéressante à l’accord mets-vin.

La Soumade – VDN Grenat 2011Force
& Ganache chocolat, cerises, cassis et poivre noir Chocolate ganache, cherries, blackcurrant and black pepper
Vin puissant, dense, profond avec une belle fraîcheur, ce vin doux naturel  s’accommode idéalement d’un mariage entre le chocolat et les fruits rouges : la cerise apporte une légèreté au dessert, le cassis confère une profondeur qui souligne le vin tandis que le poivre noir dynamise l’accord.



 

Partager cet article

Repost 0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 16:24

L'éloge de la patience, tel est le thème choisi par Maïlys pour ces Vendredis du Vin #63. La patience ne fait généralement pas bon ménage avec la passion, vibrante, urgente, brûlante et... souvent impatiente ! Mais la patience s'apprivoise au fil du temps... C'est un apprentissage parfois presque douloureux, une frustration mais qui peut devenir une lenteur, une attente qui confine à la langueur, avec une certaine volupté ; la patience exacerbe alors le désir et le plaisir et les fait grandir. Il en va en matière de vin comme en toute chose, savoir attendre un vin est un mélange ténu d'exaspération, de tension et de désir qui monte peu à peu, faisant grandir le vin dans notre imaginaire. La patience de l'amateur, du gourmet est soumis à l'attente. Le tout est alors que le vin ne nous déçoive pas, comme un amant que l'on espère et qui fuit à l'ultime moment ou qui ne s'avère pas celui qu'on espérait. Là, est la vraie limite de l'attente.
Il est une autre patience, celle du vigneron. Attention, persévérance, constance, écoute de la nature, des astres pour certains... Une des vertus essentielles du vigneron. La Patience est précisément l'une des quatre qualités mises en exergue ces jours derniers à Vinisud, lors d'une animation culinaire que j'ai eu le plaisir d'orchestrer et de réaliser sur le thème de la Carte du Tendre de Rasteau, pour les vins de Rasteau : Force, Authenticité, Gourmandise 

étaient les trois autres. Pour chacune de ses caractéristiques, un vin sur chaque journée d'animation. Celui dont je veux parler aujourd'hui est un Rasteau VDN ambré du domaine des Escaravailles. A la tête du vignoble, Gilles Ferran qui a repris depuis plusieurs années le domaine familial et conduit les 40 ha de vignes de Rasteau (des vignobles également sur Roaix et Cairanne, notamment), sur un sol caillouteux et en pente plutôt raide. C'est le domaine situé le plus en altitude à Rasteau, côté Roaix, et on y accède par un chemin escarpé. La patience est récompensée puisque la vue qui domine est sublime !
Le Rasteau VDN ambré TPMG* de Gilles provient de vieilles vignes de grenache blanc vendangées à surmaturité et triées à la main ; pressurage et fermentation (une dizaine de jours) avant mutage à l'alcool sur moût et non sur grains, donc. Vient ensuite une longue phase d'élevage oxydatif en fût de 225l, durant au moins 4 ans ! Que dire, si ce n'est qu'un tel élevage nécessite la patience du vigneron, mais aussi celle de l'oenophile qui doit attendre 4 longues années minimum l'avènement de ce nectar ! Que dire, sinon que l'oenophile devrait avoir la patience de l'attendre une dizaine d'années (précisons qu'il n'y en a que 700 bouteilles par an !).

Nous n'avons pas attendu autant pour le faire déguster lundi midi 

sur le stand des vins de Rasteau, accompagné de baba au sirop de cardamome, crémeux banane, sauce caramel (patience, les 

babas sont en train de s'imbiber, de se gorger de suc parfumé !).

Très bel accord en subtilité (dessert peu sucré) avec un vin qui évoque certains spiritueux type Armagnac au nez, tabac blond et mirabelle, abricot et épices douces, infiniment suave ; la bouche est ample et longue et surtout d'une belle fraîcheur avec une finale épicée. Une pure gourmandise en soi ! Quand la patience du vigneron conduit à de telles voluptés, je veux bien patienter aussi.
L'appellation Rasteau VDN fête ses 70 ans, j'espère pouvoir déguster une verticale de vieux VDN, je sais que certains vignerons en ont cachés dans leurs caves...
*TPMG signifie "Tout pour ma gueule", c'était à l'origine une cuvée très... privée :) On en a de la chance que le vigneron veuille bien partager avec nous !
Les VdV sont à retrouver sur facebook ici et .

 

Partager cet article

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 07:56

Après les accords truffe-Saint Jacques avec le Châteauneuf blanc 2011 de La Nerthe, dégustons l'Insolente, cuvée 100% roussanne des 3 Cellier (sans "s" !), un autre Châteauneuf-du-Pape blanc, du même millésime mais assez différent et qui nécessitera donc un autre accord. La typicité marquée de la roussanne (fleur blanches type chèvrefeuille, aubépine, notes de résine, miellées) se double d'un élevage en barrique (à hauteur de 20%). qui apporte un fumé discret. Le vin est puissant, un peu alcooleux, ample, quelques amers discrets en bouche.
Le vin a rencontré un bon partenaire, un oeuf poché sur crème de chou-fleur, lamelles de truffe noire, l'oeuf et la truffe faisant bon ménage avec la roussanne (mais le plat aurait probablement fonctionné aussi avec cette clairette du Massif d'Uchaux).
Pour en savoir plus sur le domaine des 3 Cellier, cliquez ici.

Châteauneuf blanc & truffe (2): Les 3 Cellier 2011

Partager cet article

Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 17:28

La Nerthe est l'un des domaines les plus anciens, le plus prestigieux de Châteauneuf-du-Pape, chanté par les félibres... Mené depuis 1998 en agriculture biologique, les vins y sont d'une grande élégance, travaillés en finesse par l'oenologue Christian Voeux.
Assemblage de 
39% Roussanne, 27% Grenache blanc, 15% Bourboulenc, 19% Clairette, vieilli en fût à hauteur du tiers environ, le Châteauneuf-du-Pape blanc La Nerthe 2011 est un modèle de finesse, un vin racé, complexe, mêlant fleurs blanches, notes un peu de grillées au nez, mais avec un gras somptueux, un soyeux sublime en bouche, de beaux amers et une grande minéralité ; longue finale sur l'agrume teinté d'une fraîcheur végétale et une pointe camphrée (réminiscence de tourbe, très fugacement). Très, très beau vin !
Sa pureté minérale autorise des mariages tout en sobriété comme un duo entre Saint-Jacques crue et truffe taillés façon "carpaccio", mais son ampleur autorise des accords plus gourmands comme ces gnocchi crémés à la truffe, poireau, St Jacques poêlées et lamelles de truffe noire, un délice !
Merci à Sylvie Chabran pour l'accueil qu'elle m'avait alors réservé et pour la découverte de ce grand Châteauneuf.

Pour en savoir plus, cliquez sur le site de la Nerthe, dont nous reparlerons sur ce blog...
 

Châteauneuf blanc & truffe (1): La Nerthe 2011

Partager cet article

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 09:22

Vinisud est un événement incontournable pour découvrir les vins du sud de la France et du bassin méditerranéen. Ce salon professionnel accueille des acheteurs, importateurs, cavistes, sommeliers étrangers durant 3 jours à Montpellier, Animations, master class, conférences s'enchaîneront également durant ces trois jours, sans parler des off (en dehors du parc des expositions).
A Vinisud, j'aurai le plaisir de présenter deux animations culinaires pour les vins de Rasteau, les lundi et mardi de 11h30 à 13h00, Hall A3 Allée C Stand 34. En écho au nouveau positionnement de l'appellation, "Corps & Ame", je vous propose une promenade gourmande à travers les terroirs de Rasteau, sur le thème de la Carte du Tendre de Rasteau, inspirée de la cartographie des sentiments imaginée par Melle de Scudéry au XVIIème siècle...
Gourmandise, Authenticité, Patience, Force : chacun de ces symboles exprime tour à tour la personnalité des vins présentés ainsi que des mets cuisinés en accord, offrant une harmonie sensorielle et intellectuelle, une osmose entre mets et vins et une expérience gustative originale.
Avec les vins des domaines Chamfort, Notre Dame des Pallières, Les Escaravailles, l'Espigouette, Grand Nicolet, La Soumade, de la cave ORTAS et de la Compagnie Rhodanienne.


N'hésitez pas à nous rejoindre à l'une de ces dégustations et venez découvrir cette belle appellation de la Vallée du Rhône !
A retrouver sur la page événement sur Facebook.
Pour toute information pratique sur Vinisud, cliquez ici.

 

Partager cet article

Repost 0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 10:52

L'appellation Grignan-les-Adhémar située en Drôme Provençale au coeur dy pays de la truffe, offre des vins rhodaniens alliant caractère, solarité, et finesse. Des vins qui se marient justement avec le diamant noir, comme lors de cet événement gourmand des Rencontres du Livre de la Truffe et du Vin orchestrée en partenariat avec l'Office de Tourisme du Pays de Grignan...
3 chefs de Grignan proposait ce soir-là une bouchée en accord avec 2 vins de la zone d'appellation : un blanc et un rouge.
Première préparation réalisée par Freddy Trichet, chef du Manoir de la Roseraie
(ci-dessus), une verrine de céleri-rave crémeux à la truffe accompagné de croûtons gourmands. Côté vin, Grignandises de la cave le Cellier des Templiers à Richerenches est un blanc bien fait, à base de viognier, grenache blanc, marsanne, vin assez enjôleur, gourmand, un peu court mais agréable. L'accord se fait plutôt bien avec le céleri-truffe.
Bel accord aussi avec le "Grand V" 2009 rouge du domaine Vergobbi, sis les Granges Gontardes, vin corsé, puissant au joli grain de tanin velouté, àla bouche fruitée, un peu fumée qui fonctionne bien avec la truffe. 
Le mets suivant est assemblé et dressé "minute" par le chef Julien Allano (ci-contre, au premier plan) du restaurant Le Clair de la Plume à Grignan : un risotto de petit épautre au parmesan, espuma et râpée de truffe. Les truffes sont de belle taille et embaument, en particulier lorsque le chef les râpent sous nos narines frémissantes...
Premier vin en accord, Fleur de Viognier du domaine La Croix Chabrière à Bollène. 100% viognier un peu étrange, serpentin qui oscille entre l'amertume et l'acidulé, très gras en bouche (et pourtant vinifié et élevé en cuve), pas vraiment de lourdeur , un vin frais mais qui manque de droiture. Pas franc du collier. Il convainc moyennement avec le plat. Contrairement au vin suivant, un très joli vin d'un jeune vigneron Philippe Fabrol, du domaine Bonnetto Fabrol à La Garde Adhémar. Il s'agit d'une cuvée de Vieilles Vignes 2011 (50 ans moyenne d'âge) 50% syrah, 45% grenache, 5% carignan ; vin sublime de concentration, riche, dense, de la puissance mais soyeux en bouche. Touche végétale, garrigues et fruits mêlés, très joli vin ! Et un assez bel accord avec le "risotto" truffé.
Dernier accord sur un plat simple et délicieux réalisé par Hervé Dodane, chef du restaurant le Poème à Grignan : agneau mijoté et purée de pommes de terre truffée. Dégusté tout d'abord avec le viognier 2013 du domaine de Montine, tout juste mis en bouteille et qui mériterait d'attendre encore un peu, qu'il retrouve son amplitude habituelle. Le vin est vif, tendu, agréable à boire en l'état mais il ne trouve pas l'accord, du
fait de son extrême jeunesse. Gageons qu'à l'été, il accompagnera mieux la tuber aestivum...
En revanche, très bel accord avec la Truffière 2011 du domaine Grangeneuve, à Roussas (dont le vigneron Henri Bour est justement le Président de l'appellation Grignan les Adhémar). Vin d'une grande finesse, ce parcellaire 100% syrah provient d'un terroir unique qui lui confère sa complexité, sa richesse et son élégance. Son nom est une évidence révélée par le palais : les Truffières (déjà évoquée dans ce billet sur les accords truffe et vins de la Vallée du Rhône) méritent bien qu'on les accordent avec la "rabasse", comme on la nomme en terre provençale. Très beau mariage avec la purée de pomme de terre comme avec l'agneau.

Ah, truffe... Profitons encore de la
tuber melanosporum tant qu'elle nous prodigue ses fragrances souterraines un peu pétroleuses de champignon, de sous bois mêlé d'ail, ce parfum parfois entêtant à pleine maturité et cette saveur dense et voluptueuse...

 

 

Partager cet article

Repost 0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 09:25

C'est la pleine saison de la truffe noire, tuber melanosporum, qui se marie idéalement avec plusieurs vins de la Vallée du Rhône. Voici justement quelques événements truffés et vineux en Vallée du Rhône :
- le 2 février à 11h00, les festivités débutent à Ortas, la cave de Rasteau qui accueille un trufficulteur ; à l'issue de la
présentation théorique (botanique, cavage, recettes), une dégustation apéritive sera proposée (toasts de truffe noire et beurre truffé) accompagnée d'une sélection de vins de la gamme Ortas Cave de Rasteau.
Participation 12 € sur réservation au 04 90 10 90 14 ou caveau@rasteau.com
.
- le 8 février 2014 à 11h00, Le syndicat des vignerons de Cairanne propose une session spéciale truffe de ses rendez-vous "Bien Boire ou Boire Bien" L'animation orchestrée par le talentueux chef de l'Oustalet, Laurent Deconinck (lire ici un récent repas tout "truffe"), se déroulera à la Cave de Cairanne ; 4 vignerons y présenteront leurs vins travaillés en accord : les domaines Berthet-Rayne et Boisson, la Famille Perrin et la Maison Camille Cayran. Gabriel, le sommelier de l'Oustalet commentera les accords avec les mets réalisés en direct par Laurent. Prenez date !
Tarif : 20 euros/personne. Réservation impérative, places limitées par téléphone au 04 90 30 86 53 / 04 90 30 82 05.
- Le 8 février également, toute la journée ont lieu les Rencontres du Livre de la Truffe et du Vin, au Château de Grignan, une manifestation organisée par les vignerons de Grignan les Adhémar et l'Office de tourisme du Pays de Grignan : au menu, conférences, spectacle (avec Bernard Sorbier notamment) et dégustations sur le thème de la truffe et du vin (8 euros par personne pour ces dernières).
Renseignements et réservation auprès de l'Office du Tourisme du Pays de Grignan au 04 75 46 56 75.
- Le 15 février,de 18h30 à 21h00 la truffe sera l'invitée de la Maison Ogier à Châteauneuf du Pape, cuisinée par Jeremi Fontin, cuisinier de l'Isle sur la Sorgue qui officie notamment chez Daniel Hébet. Vous visiterez les chais et assisterez également à une séance de cavage. Comptez 40 euros par personne pour la soirée (cavage, visite, dégustation truffes et vins), sur réservation.
Réservation par mail caveau@ogier.fr ou 04 90 39 32 41.

Evénements truffés et vineux en Vallée du Rhône

Partager cet article

Repost 0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 13:40

C'est #grenacheday today ! L'an passé, j'avais parlé d'un vin rouge que j'adore, le Gigondas Lieu-dit du domaine des Bosquets. Place au blanc cette année ! Un vin blanc à base de grenache, donc (100%), en vin de France de mon voisin vigneron, Jean-Pierre Serguier du Château Simian, La louronne 2012. Une première pour cette cuvée qui existe également en 100% grenache rouge en Massif d'Uchaux (présentée ici).
Le vin est issu de vieilles vignes sur grès argilo-calcaires  du terroir du Massif d'Uchaux, traversé par la rivière qui a donné son nom à la cuvée (rappelons que cette appellation "Villages" n'existe pas en blanc, bien dommage).
D'une couleur or pâle, le nez est complexe,
riche, mais un peu fermé. On décèle toutefois des notes grillées,  d'épices (noix de muscade) mais beaucoup de fraîcheur ; la bouche est ronde, fraîche et subtile, relevée de fleur d'acacia ; on imagine l'évolution et le potentiel de garde, on sirote en imaginant que le vin va se confire et prendre des saveurs miellées dans les années à venir. Pour l'heure il est plein d'équilibre et de peps, mais c'est un vin élégant, sur la retenue, attention à ne pas l'écraser. On l'accompagnera de mets simples relevés de fruits secs et d'épices douces, de crème légère (lait ou crème de coco par exemple), de pomme et/ou coing non sucré avec encore de la mâche, encadrant  volaille, porc, veau et poissons à chair blanche. Un comté vieux nous dit le vigneron, avec un parmesan jeune, cela fonctionne aussi !
Je l'ai dégusté avec des palourdes crème de coco et shiso ainsi que des encornets sautés à la tomate, pesto et cumin.
Bon #grenacheday à vous !

Partager cet article

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 17:34

Lors de la série d'animations oenotouristiques Bien boire ou boire bien organisées par les vins de Cairanne autour des accords mets-vins avec le concours de Raoul Reichrath chef du Grand Pré à Roaix, la dernière de l'été fut sur le thème de la figue. 4 mets était accordés avec vins, commentés par le sommelier du Prieuré à Villeneuve les Avignon, Boris Laurent. le premier est un "ceviche" de figue, dont la recette figure ici. Marinade acidulée pour mets aigre-doux, relevé de coriandre, nous avons dégusté cette mise en bouche avec un Cairanne rosé du domaine des Amadieu (rosé de saignée, grenache-syrah-cinsault). Le vin est bien fait, équilibré, frais mais il est un peu écrasé par la puissance aromatique du plat, même si le vin revient en force en fin de bouche...
Le second vin de cette dégustation, un Cairanne blanc 2011 du domaine Eyverine (95% grenache blanc, 5% bourboulenc élevé en fût)  s'est mieux accordé au met ; des notes grillées voire fumées au nez, un poil oxydatif, du gras et de la minéralité en bouche, de la salinité qui répondent bien au citron vert et à la coriandre des figues.

Le second mets proposé par le chef est une anchoïade à la figue, à base d'anchois fondu dans l'huile, mélangé à de la figue Sultane à chair très rouge, harmonieux et gourmand. Le plat a été dégusté tout d'abord avec un Cairanne blanc 2012 du domaine Boisson, au nez discret et à la bouche ample, fruitée avec des notes de pêche. Le mets prolonge la longueur du vin et en amplifie la rondeur pour très bel accord !
Le Cairanne rouge Haut de Beauregard 2010 du domaine des Amadieu (4 cépages, pas moins de 16 mois d'élevage en fût) est serré, l'effet du millésime, (peut-être aussi celui du bois ?), un peu fermé avec un fruit discret teinté d'une finale mentholée (le carignan...). Le vin est un peu austère et mérite d'être attendu encore 1 ou 2 ans, qu'il s'épanouisse davantage. Pas de désaccord avec le mets, pas non plus d'accord transcendant.
Raoul Reichrath nous a ensuite préparé un foie gras cuit minute, accompagné d'une moutarde de figue (à base de figues sauvages séchées de Dalmatie), figues fraîches et persillade. Un plat délicieux contrasté, en texture (croustillant de filo, toast) avec des notes confites et la fraîcheur de la figue fraîche.
Le premier vin testé en accord est le Cairanne rouge la Cigalette du domaine Dionysos, vin concentré riche en fruit (vinification traditionnelle en cuve) ; le foie gras à la figue renforce la caractère fruité du vin et signe un bel accord avec ce dernier.

Second vin à se marier également très bien avec le foie gras, le Cairanne rouge Désir 2011 du domaine Eyverine (syrah, grenache, mourvèdre). Le vin est très typé, nez et bouche en harmonie sur les fruits noirs, le cassis, un peu d'épices, des notes fraîches mentholées ; la fraîcheur du vin équilibre l'alcool, sur une bouche plutôt équilibrée. Le fruit du vin est ici en phase avec celui du mets, le plat booste le vin et le vin booste le plat : le foie gras revient en texture et en saveur en fin de bouche, très bel accord !
Bel accord également avec le second vin du domaine Boisson, Cairanne rouge l'Exigence 2010. Modèle d'équilibre et de fraîcheur, cet étalon des vins rouges de Cairanne offre une expression de fruit concentré, confituré qui se marie délicieusement avec la figue fraîche autant que la confite.

Dernier plat : canette (étouffée au sang, cuite à basse température, avant d'être marquée "minute"), figue, jus au tamarin. La figue est cuite dans le jus de cuissonde la cannette et s'en trouve comme gorgée, le jus réduit au tamarin est un pur délice.
Trois accords pour ce plat, le Cairanne rouge 2009  La Trilougio du domaine Dionysos (sélection parcellaire triée manuellement, élevage 18 mois en fûts). Encore un peu jeune, mais j'avais adoré le 2006. Sur ce premier vin, le boisé est très présent, mais il disparaît totalement en bouche avec le mets, l'accord prolonge également la longueur du vin, encore une fois, signe d'un accord réussi. Poursuivons avec deux vins du domaine Moun Pantaï, le premier est un Cairanne rouge 2009 Cuvée Jérémie, le second, un Côtes-du-Rhône Villages 2007. Bel accord avec les deux. Le premier est un assemblage et une vinification traditionnelle (75% grenache 25% syrah), pur fruit, que le plat fait gagner en intensité et en longueur.
Le second est un très joli vin sur un millésime superbe. Le vin est riche, complexe, ample en bouche avec une belle longueur déjà, tout à fait en harmonie avec le plat. Ce rendez-vous de Cairanne se termine en apothéose !

Vivement l'année prochaine pour d'autres accords gourmands. En attendant, rendez-vous demain pour le vernissage de l'exposition Vendanges d'Artistes à Cairanne et dimanche pour le ban des vendanges du village...

Partager cet article

Repost 0

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône