Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:55

coteau_hermitage.jpgLe débat a fait rage tout le printemps et l'été 2012 : l'antenne relais TNT allait-elle dénaturer la Colline de l'Hermitage ? Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, en la personne de Delphine Batho a annoncé le retrait du projet de deuxième antenne afin de "préserver le coteau de l’impact paysager négatif d’une antenne", repris hier sur le Dauphiné Libéré et sur le blog de Vincent Pousson. Cette décision marque l'arrêt du projet d'Itastim qui avait acquis une parcelle sur les hauteurs de Crozes-Hermitage en 2011 et obtenu une déclaration préalable auprès de la municipalité en place. Raison de ce revirement : la demande de classement de la Colline de l'Hermitage au patrimoine national. "L’instance de classement au titre des sites a pour effet pendant une durée de douze mois d’interdire toute modification de l’état des lieux ou de leur aspect. Ce principe s’applique y compris pour les travaux qui ont fait l’objet d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable", dixit. Interdiction momentanée donc et un répit de 12 mois pour els vignerons qui ce sont battus. A moins bien sûr que cette demande préalable aboutisse et que la Colline de l'Hermitage soit définitivement classée au patrimoine national...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 10:21

Cela fait quelques temps que s'échange des bribes de contestation, dans différentes régions vinicoles au sujet de ces fameuses cotisations "obligatoires volontaires". Kézaco ? Le maraîcher lambda n'est pas assujetti à l'affiliation à un syndicat (sauf qu'il risque de se mettre à dos différentes structures comme la chambre d'agriculture s'il n'est pas à la FNSEA, non ?). A contrario, dans le vin, le lait et l'huile d'olive, entre autres, les professionnels doivent acquitter ces fameuse cotisations obligatoires qui financent les interprofessions.

Le Conseil constitutionnel a validé le 17 février le système des cotisations dites « volontaires obligatoires » (CVO)

Billet à suivre, désolée pour ce contretemps...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 10:22

Hier ont eu lieu les vendanges de la vigne pédagogique de Cairanne par 22 enfants de l'école Yann-Arthus Bertrand, emmené par leur maître et directeur. Les directives ont été entendues avec attention : manipulation des sécateurs, coupe, tri des baies... vignepedago_cairanne_vendange1.jpgLa qualité de la récolte et la sécurité des jeunes vendangeurs précisées, des tandems se sont rapidement formés et le travail a commencé sous un un ciel sans nuage et une soleil d'été.

Une fois récoltés et triés, les raisins ont été mis en benne, décorée et peinte à la façon de celles des Vendanges d'artistes ; ce sont d'autres enfants qui ont imaginé le décor l'an passé et c'est une fillette de maternelle qui a dessiné l'étiquette du Millésime 2011. vignepedago_cairanne_vendangebenne.jpgA l'école, tous les enfants participent de près ou de loin à la vigne pédagogique de Cairanne, créée en 2004 et qui regroupe les principaux cépages rhodaniens (nb l'intiative conjointe de la mairie, de l'école et du syndicat des vins de Cairanne s'est vue récompensée du prix René Renou).vignepedago_cairanne_vendange2.jpgUne douce récréation ? Oui mais qui sera prétexte à affiner des enseignements de français, de mathématiques et de science naturelle... La semaine sera consacré à la rédaction ou à la dictée d'un texte sur cette première expérience de la vigne de l'année (pas la dernière !), aux calculs et conversion entre le poids récolté versus le jus final, puis le volume de vin en bouteille, et autres rendements à la parcelle...
Ce jeune vendangeur aura-t-il un traitement de faveur pour avoir récolté probablement l'une des plus grosses grappes de l'après-midi ?
vignepedago_cairannejeunevendangeur.jpgLes enfants se sont montrés attentifs et intéressés par cette première  approche de la vigne ; pas la dernière, puisqu'ils participeront au cours de leur année scolaire à d'autres travaux de taille, d'éclaircissements, etc... Une bonne façon d'appréhender sont environnement immédiat et de découvrir tout un univers, car, pour la plupart d'entre eux, il s'agit d'une vraie découverte ! Sauf pour le jeune Louis Ferrand, issu d'une famille de vignerons (son oncle notamment est Gilles Ferrand du domaine des Escaravailles)... Il s'est montré en terrain connu et très à l'aise au milieu des vignes !vignepedago_cairanne_vendangeurferrand.jpg

Le raisin prendra ensuite la route de la cave de Cairanne pour y être vinifié. Une cuvée sera disponible en juin prochain, qui alimentera la caisse de l'association de l'école. Et la boucle sera bouclée...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 09:01

Traditionnellement, on utilise soit les levures indigènes de la baie, soit des levures exogènes (lire ce billet). La Cave de Rasteau effectue un travail pointu, en collaboration avec la structure spécialisée Biocépage, une recherche où se rejoignent les exigences "industrielles" d'une grande cave et le respect du terroir : il s'agit de sélectionner des levures indigènes d'un terroir de Rasteau et de les multiplier. L'opération démarre lors de ces vendanges 2012, sur raisins du Domaine de Pisan,  (vignoble de 20 ha, propriété de la coopérative), conduit en bio depuis 2008. Les experts en microbiologie de Biocépage isoleront les levures concernées et évalueront leur capacité fermentaire. Les souches sélectionnées seront multipliées et réensemencées. On testera alors leur identité et leur capacité à "restituer le terroir". La Cave de Rasteau pourra enfin utiliser ces souches extraites du terroir dans la vinification des vins du Domaine de Pisan, voire d'autres vins de la cave.
Source http://www.vitisphere.com

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 08:47

domainebouche_plandedieu.jpgOn le sait, la chine s'intéresse aux vignobles français, notamment en Vallée du Rhône. Après le récent rachat du château Gevrey-Chambertin en Bourgogne, c'est le domaine Bouche à Camaret sur Aygues (Côtes-du-Rhône et Côtes-du-Rhône Villages Plan de Dieu) qui est aujourd'hui officiellement aux mains de Champ-Dong Créations Industries, consortium franco-chinois. Si à 57 ans, le vigneron (qui n'aurait pas trouvé d'autre acquéreur ou investisseur) conserve le travail du vin et de la vigne, les capitaux nouvellement injectés vont permettre d'agrandir le site et de renforcer la force de frappe commerciale du domaine vauclusien. Le nom Bouche devrait enfin perdurer, condition sine qua non du partenariat dans lequel le vigneron reste gestionnaire, mais jusqu'à quand ?
L'exemple de ce vigneron, pose bien la question des reprises, successions, transmissions des domaines et châteaux, en Vallée du Rhône et dans les autres régions vinicoles. Les investisseurs chinois en ont bien conscience et gageons que leur appétit en sera aiguisé...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 15:13

PoloChapoutier.jpgLe célèbre négociant de la Vallée du Rhône M. Chapoutier vient de subir une contrefaçon là où on ne l'attendrait pas forcément : c'est une société de textile chinoise qui a "piraté" le logo de la marque de vin française pour l'accoler sur des vêtements vendus sur Internet.
La marque est protégée en Chine (où elle est distribuée par la société Torres China) depuis 10 ans, mais surtout contre les contrefaçons dans l'univers "boisson". Cependant, les avocats de la marque devraient pouvoir faire valoir le préjudice causé par des vêtements de basse qualité vs une grande marque de vin français.
Le seul vêtement authentiquement siglé M. Chapoutier est un polo brodé du logo de la marque avec l'écusson "Fac & Spera*" dans le dos (cf photo ci-dessus). "La tenue "officielle" des sommeliers de la Maison" !

*fais et espère, devise historique de la maison M. Chapoutier
Et écouter Michel Chapoutier s'exprimer sur le sujet sur France Bleu Drôme-Ardèche...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 14:44

Le débat est ouvert : court-on un risque d'intoxication par des vins trops sulfités ? Le propos est excessif puisqu'il ne concerne de 3% de la population... Et remettons les choses à leur place : si dans les années 1970, les vignerons et viticulteurs ont eu la main lourde sur le soufre dans la vigne et en cave, les temps ont changé. Les doses ont considérablement diminué, nombreux sont ceux qui sulfitent dans des normes très basses, sans pour autant afficher un "sans soufre ajouté" sur l'étiquette. Et ça se sent... Autour de moi, des personnes plus "sensibles" sont moins gênées après avoir bu du blanc ou du rosé (des vins plus fragiles et souvent plus sulfités).
L'usage des basses températures, les conditions d'hygiène ont permis d'abaisser les taux de soufre, mais les vignerons ont été largement sensibilisés eux-mêmes au sujet, et depuis plus longtemps qu'on ne pense.
dionysossyrahtoutenueLes vins "sans soufre ajouté" (rappelons en effet que la vigne en contient naturellement) ont le vent en poupe (la mention, sans déclencher nécessairement l'acte d'achat, est valorisable en terme de prix de vente) et des vignerons "traditionnels" s'essaient à leur tour à cette vinification particulière. Comme certains producteurs intensifs font quelques parcelles de maraîchage bio... Argument marketing ? Pourquoi pas, mais il faut que les conditions techniques suivent, que celles de stockage et de conservation des vins soient impeccables, car un vin "sans soufre ajouté" peut refermenter à température élevée. La production de vin "sans soufre" doit s'accompagner de conseils au consomateur : aujourd'hui, celui qui achète, sait et achète en connaissance de cause, mais demain ?
Cas concret de la cuvée "toute nue" dont j'avais parlé ici. Achetée au printemps et conservée en "cave" tout l'été ; les températures y sont montées à 30°C et plus. La bouteille vien d'être ouverte : elle semble avoir refermenté, semble plus alcooleuse et offre un perlant soutenu en bouche. Pour autant, aucun mauvais goût, aucune dénaturation autre.
L'expérimentation est éloquente : le stockage est essentiel, idéalement à moins de 14°C ou en cave à vin, pour ceux qui, comme moi, n'ont pas de vraie cave. Preuve en est que Marcel Richaud, créateur de vin nature à Cairanne, stoppe ses ventes de vins "sans soufre ajouté" à l'approche de l'été, par sécurité...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:33

En Vallée du Rhône, du côté du Massif d'Uchaux, c'est déjà le début les vendanges ! Hier au Château Simian, à la fraîche, on récoltait les premières grappes de cépages blancs : grenache gris, chardonnay et sauvignon blanc précèdent les prochains sur la liste : rolle, grenache blanc, clairette, viognier, etc... Ce démarrage très local (autour de Piolenc, Nord-Vaucluse) marque le coup d'envoi d'une année atypique, telle qu'on aurait pu l'attendre l'an passé. Les fortes chaleurs n'ont pas bloqué les maturités qui restent bien avancées pour la saison, contrebalancées par des nuits fraîches. Le temps sec et venteux préserve les baies, qui sont saines et mûrissent à vitesse "V" ! (cf cet article paru il y a quelques jours).vendanges_simian.jpg

crédit photo : Château Simian

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 16:32

Après un retard global dans les floraisons, lié à un printemps frais et pluvieux, l'été rétablit peu à peu la situation ; si juillet a globalement été chaud mais pas trop, venteux et sec, prévenant les maladies cryptogamiques, août affiche des températures plus élevées, avec une moyenne de 36°C en Vallée du Rhône méridionales. Le déficit hydrique est important et la véraison* est plutôt avancée, notamment sur les syrahs.
A Châteauneuf-du-Pape, on évoque un millésime similaire à 2010 côté maturité et conditions climatiques avec un rendement attendu d'environ 32-33hl/ha, légèrement inférieur donc aux 35hl/ha de l'appellation.
Attendons le 20 août pour une estimation des maturités plus proches des vendanges mais la date estimée de celles-ci se situerait aux alentours du 10 septembre, moyenne définie pour les côtes du Rhône médidionales (estimation fournie par l'Institut Rhodanien).
Pour en savoir plus sur la véraison, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:38

affiche quatuorvillageCela se passait à Séguret il y a deux jours, il y a eu foule ce jour-là entre 17h et 22h dans la salle des fêtes de Séguret, ce joli village médiéval du Nord Vaucluse... Pour sa deuxième édition, le Quatuor de Villages a connu un grand succès ! Bonne organisation, communication ad hoc, signalétique parfaite : tout nous poussait à aller déguster les 4 appellations de Côtes-du-Rhône Villages réunies ce jour là : Séguret, Sablet, Cairanne et Massif d'Uchaux. 30 vignerons étaient réunis, comme la charmante Elodie Balme, Vasco Perdigao (domaine Chamfort), quatuor_confrerieseguret.jpgVincent Baumet, Frédéric Meffre, Bruno Boisson (domaine Boisson),  Arnaud Guichard (domaine La Guicharde)... Et aussi des caves, celle de Saint Cécile (les Vignerons réunis, celle de Roaix-Séguret.
Dégustations de jolis vins, dans les trois couleurs, avec même quelques appellations supplémentaires, comme Gigondas, Rasteau, Plan de Dieu ou encore Rochegude ;  chapitre de la Confrérie des vins de séguret, avec plusieurs intronisations de vignerons à la clé ; des girognotages sympathiques organisés par des bénévoles quelques producteurs et le salon de thé Eglantine à Séguret
Sur le tard, on a même croisé le géologue Georges Truc autour de vignerons du Massif d'Uchaux, échangeant sur leur joli terroir qui offre une diversité de sols et une minéralité rares sur un même massif... Pour en savoir plus sur le Massif d'Uchaux, cliquez ici.

Un retour sur la première édition, l'an dernier ? C'est par là.portraits_massifuchaux.jpgMerci à Muriel Richard pour ce montage de portraits de vignerons du Massif d'Uchaux !

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône