Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 08:08

Quoi de plus banal qu'un café pour une première rencontre ? Dans le brouhaha matinal d'un bar ou le calme endormi d'un lounge café, sans surprise, sans grand plaisir (à moins d'un vrai torréfacteur et ses parfums envoûtants)... Non merci ! Pas de Champagne non plus, trop galvaudé, trop typé, réservons le à une future nuit torride, éventuellement, si d'aventure ce premier rendez-vous s'ouvre sur des perspectives délicieuses.

Non, pour un premier rendez-vous, une dégustation de vin dans un environnement propice, quel dépaysement plein de charme, quelle expérience inattendue ! Se découvrir en dégustant un vin riche, sensuel, long en bouche, plonger dans les effluves du vin avant de plonger dans les pupilles de l'autre ; partager l'intensité sensorielle de la dégustation, saliver, s'empourprer, laisser son esprit vagabonder. S'il (ou elle) est comme vous amateur, vous cracherez (avec délicatesse et propreté) sans que ni l'un ni l'autre ne s'en offusque. 

Vous choisirez un caveau entouré d'une nature pleine de charme où flâner ensuite, où peut-être les mains se frôleront au-dessus des vignes, où peut-être un baiser s'échangera à l'ombre d'un chêne, où peut-être le désir naissant s'épanouira dans les caresses au-dessus d'un muret de pierres sèches ?

Pas de vin en particulier mais de nombreux domaines d'ici, en Vallée du Rhône, accueilleraient fort bien ce premier rendez-vous : un sentier vigneron, une vieille ferme, une chapelle abandonnée ? Cherchez bien, vous trouverez.
Voilà pour la belle Audrey, présidente de ces VdV #69, à suivre sur facebook, ici ou .

Premier rendez-vous dans les vignes - VdV #69

Partager cet article

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 13:11

Aujourd'hui, c'ets le Grenache Day - #grenacheday on twitter - et on fête le grenache dans tous ses états ! J'ai sélectionné un Vacqueyras rouge 2012 du Domaine d'Ouréa à majorité de grenache ( 80% + cinsault, carignan, syrah, mourvèdre) d'un tout jeune vigneron, Adrien Roustan. qui a repris le domaine familial il y a quelques temps et dont j'avais déjà un peu parlé lors de DVR 2013
D'Ouréa, montagne en grec ancien, et pour cause ! Sur Gigondas, la parcelle est la plus haut perchée. Les parcelles de Vacqueyras sont situées, elles, sur des argiles rouges d'une part (les "Hautes Garrigues") et sur des marnes bleues et jaunes d'autre part (les "^Pendants"), livrant une double richesse : la puissance alliée à la finesse et la minéralité. NB la vendange n'est pas éraflée et la vinification est traditionnelle, en béton, après une macération d'envion 1 mois.
En résulte un vin de caractère, très fruité, droit, net, une bouche dense, des tanins marqués et d'un joli grain. La finale est pleine de fraîcheur, avec une pointe d'amertume salivante. Juste ce qu'il faut pour qu'on ait envie de se servir un deuxième verre !

Je me réjouis de retrouver Adrien ce soir, ainsi que Jérôme, pour une soirée "Grenache Day" organisée avec les Truc, père et fils, chez Rémi Pouizin à Visan, en compagnie des vignerons du groupe Nouvelle Lune

Grenache Day 2014 : Vacqueyras 2012 Domaine d'Ouréa

Partager cet article

Repost 0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 17:17

Le premier volet de cette "revue de terroirs à Visan" nous a conduit dans les vignes, à travers différents terroirs narrés par Georges Truc. Place maintenant à la dégustation. Un fait notable pour tous les rouges de Visan dégustés dans leur millésime 2011 : une finale végétale qui s'allongent sur de beaux amers, fins et persistants.
Agréable cuvée Notre Dame des Vignes de la cave des Coteaux de Visan issue de vieux grenaches passés en fûts offrent des fruits rouges bien mûrs, des notes doucement épicées et une trame de tanins fins.
Très joli vin aussi que celui du domaine de la Fourmente, domaine en biodynamie avec une approche un peu "différente" qui élabore ses propres mixtures dynamisantes" à base de céréales lacto-fermentées ! Cette cuvée "Les vieux grenaches des Garrigues" est un pur concentré de fruit, des tanins bien présents mais soyeux, et une très belle longueur !

Revue de terroirs à Visan (2) : les rouges de Visan (millésime 2011)

Le Visan Marius "Le père Mayeux" 2011 du domaine de la Roche Audran, également en biodynamie, est un vin complexe, aromatique, fruité, avec des tanins souples, vin très agréable, plutôt facile à boire.
Celui du domaine Montmartrel issu de vignes exposées plein sud est solaire, plus alcooleux, dense, riche. Probablement le plus puissant de la série.

Revue de terroirs à Visan (2) : les rouges de Visan (millésime 2011)

Le Visan "Classic" de l'Art Mas n'est pas si "classique" que ça ! A majorité syrah, le vin en a la fragrance : nez et bouche de mûre, cassis, fruits noirs confits mêlés de réglisse, une pure gourmandise.
Le domaine Coste Chaude est, on l'a vu, le plus haut perché dans l'appellation. La cuvée L'Argentière, également dominée par la syrah, est solaire, complexe, fruitée et épicée, mais pleine de fraîcheur minérale.
NB la dégustation comportait un blanc, 100% grenache blanc du domaine de l'Obrieu très agréablement rhodanien quoiqu'un peu alcooleux.
Pour en savoir plus sur les vins de Visan, rendez-vous sur le site de l'appellation ou sa page facebook.

Revue de terroirs à Visan (2) : les rouges de Visan (millésime 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Dégustation Visan
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 08:00

Découverte récente et impromptue, clin d'oeil à un être proche, c'est de l'autre côté du Rhône que provient ce vin blanc sec à base de viognier : le Château de Bastet est situé à Sabran dans la plaine de la Cèze, le domaine est en biodynamie et produit des vins justes, équilibrés. Les Acacias 2011 est une jolie cuvée à la robe dorée, discrètement florale et végétale, teintée de tilleul, d'anis voire de menthe, et de poivre blanc ; une bouche droite et pleine de fraîcheur, de vivacité, avec de beaux amers, ainsi qu'une pointe légèrement oxydative et saline qui appelle des plats marins de plein été, iodés et salins eux aussi ! C'est un vin que j'accorderais donc volontiers avec les moules à la plancha de Jenna, mon binôme ès accords mets-vins, un partenariat gourmand né du jumelage entre blogs vin et blogs food à l'initiative de Stéphane.
Le Bistro de Jenna (également jumelé avec deux autres blogs vin) et Côtes du Rhône News vous proposeront d'autres accords dans les mois qui suivent. A suivre donc !

 

Les Acacias 2011 du Château de Bastet avec des moules à la plancha !
Les Acacias 2011 du Château de Bastet avec des moules à la plancha !

Partager cet article

Repost 0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:30

Après l'aperçu de cette dernière née des appellations rhodaniennes, voici une découverte de quelques vins de Gadagne, dans leur millésime 2012 (puisque l'appellation est née cette année là), ainsi que quelques accords réalisés par mes soins, sur mesure pour les vignerons de Gadagne.
En préambule, rappelons que les vins rouges de l'AOP Côtes-du-Rhône Village Gadagne
sont complexes, fruités et épicés, plutôt très bien équilibrés et travaillés dans la finesse. Je présente ici les vins de l'appellation dans l'ordre de leur dégustation avec les mets en accord lors d'un buffet presse, le 3 juin 2014...
 


 

Buffet accord mets et vins de Gadagne

Buffet accord mets et vins de Gadagne

 

Le Gadagne 2012 des Pentelines est un vin ciselé, tout en finesse, subtile, avec un agréable fruité qu'accompagnait idéalement un plat mariant lapin, pommes de terre nouvelles, olive et cuminLa note confite de l'olive noire de Nyons (la fameuse tanche), ainsi que le cumin conduisent un accord tout en délicatesse avec le vin.

 

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 Quilex de Terre d'Avignon à majorité syrah récolté bien mûre est un vin franc, net, qui associe un fruité noir, des épices avec une belle fraîcheur. Il était servi avec une queue de boeuf, cassis et réglisse, mets de caractère fruité et épicé pour un accord en harmonie, très gourmand.

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 Foudre 11 du domaine de La Chapelle, nerveux, fruité et au boisé non encore complètement intégré s'allie un terre-mer simple et estival : thon cru, tomate séchée et pimentón. Cet amuse bouche cru-cuit sied au boisé du vin grâce au pimentón, paprika fumé espagnol.

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 du domaine Bois de Saint Jean, complexe, épicé et fruité avec une finale un peu végétale s'accordait à un mariage terre-mer étonnant : seiche, chorizo, fenouil sauvage. une alliance de saveurs et un parti pris audacieux avec le fenouil qui apporte du relief et de la profondeur au vin, ainsi qu'une très belle amertume en finale qui prolonge le vin...

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 du domaine des Gariguettes s'accompagne idéalement d'un plat à base de cochon, carotte et garam masala. La syrah ici très présente se plaisant particulièrement avec le porc et les notes sucrées-épicées du mets. Un accord créatif teinté de saveurs indiennes

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 du clos des Saumanes, issu de vieilles vignes et élevé sous bois, était marié à du canard façon teriyaki, sésame, navet et poivre de Sichuan ; pour tenir tête au boisé du vin, il faut une chair corsée comme celle du canard, ainsi que des notes grillées et "umami", comme celles de la sauce soja et du sésame.

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Le Gadagne 2012 du domaine de Fontségugne est un vin ample, riche, dense, alliance de puissance et d'élégance, avec toujours la fraîcheur qui équilibre ses vins de Gadagne. La profondeur du plat, foie de volaille, condiment pruneau-anis et arachide, met en relief le vin et le condiment s'accorde délicieusement au fruité confit et épicé du grenache, très présent dans l'assemblage.

Découverte des vins de Gadagne et accords mets-vins

Partager cet article

Repost 0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 15:43

Lors du salon Vinisud qui s'est déroulé la semaine dernière à Montpellier, vous pouviez assister à deux animations culinaires sur le thème de la Carte du Tendre de Rasteau, lundi et mardi en compagnie des vignerons présents et de l'oenologue de la cave ORTAS. Deux fois 4 mets et 4 vins de Rasteau en accord pour découvrir l'appellation rhodanienne à travers 4 caractéristiques : Force, Authenticité, Gourmandise, Patience. Ci-dessous, le stand et la table découverte des vins de Rasteau avec nos deux élèves sommeliers.

La Carte du Tendre de Rasteau est une promenade gourmande reflétant de l’identité « Corps et Ame » de l’appellation. Elle s’inspire de la « Carte de Tendre » de Mademoiselle Scudéry, femme de lettres du XVIIème siècle, contemporaine de Madame de Sévigné. Il s’agit d’une cartographie d’un pays imaginaire baptisé « Tendre », retraçant la vie amoureuse de façon allégorique. A la façon de Mademoiselle Scudéry, empruntons les différents terroirs de Rasteau à la rencontre de huit vins.

Gourmandise, Authenticité, Patience, Force : chacun de ces symboles exprime tour à tour la personnalité des vins présentés ainsi que des mets cuisinés en accord, offrant une harmonie sensorielle et intellectuelle, une osmose entre mets et vins et une expérience gustative atypique.
 

Domaine de l’Espigouette – Rasteau Pas du Meunier 2011Gourmandise
& Tartelette aux oignons, tomates séchées et herbes de la garrigueOnion, dried tomatoes and “garrigue” herbs tartlet
Belle gourmandise pour ce vin solaire, fruité et généreux qui s’accompagne idéalement d’un mets « tomaté », à la douceur estivale, parfumé des herbes de la garrigue, comme un clin d’œil à la nature environnante et aux collines ondoyantes de Rasteau…

Notre-Dame des Pallières – Rasteau 2010Authenticité
& Salade de langue de bœuf, pommes de terre et noisettesOx tongue, potatoes and nuts salad
Assurément authentique, ce vin présente un fruité typé et des tanins assouplis qui s’associent à un mets rustique et original, avec une touche raffinée de noisette, intégrant le léger boisé du vin
.

Domaine Grand Nicolet – Rasteau Les Esqueyrons 2009Force
Magret de canard, chutney rouge et betterave duck breast, red chutney and beetroot
Face à la puissance de ce vin riche et dense, aux tanins marqués, il faut une viande de caractère, un chutney goûteux et épicé ; la betterave apporte la note terreuse et le craquant qui donne du relief à la bouchée ainsi qu’à l’accord.

Domaine des Escaravailles – Rasteau VDN ambré TPMG Patience

& Baba au sirop de cardamome, crémeux à la banane et caramel - Baba with a cardamom syrup, banana cream and caramel sauce

Ce vin doux naturel de Rasteau est le fruit d’un long travail qui nécessite toute la patience du vigneron (et celle du dégustateur !). Un vin comme celui-ci se mérite, il sait se faire attendre et désirer, comme le baba qui doit prendre le temps de se gorger de sirop, pour dévoiler les plaisirs d’un dessert gourmand.
NB L'accord est aussi à retrouver ici, pour les Vendredis du Vin, "Volupté de la Patience"...

Compagnie Rhodanienne – Rasteau Saint Alimant 2012 – Patience
& Queue de bœuf en gelée aux pruneauxJellied oxtail with dried plums
La patience est de mise pour le négociant qui sait attendre le bon moment, les meilleures vendanges, et qui respecte le travail dans le temps de ses partenaires vignerons. La patience est également la marque de ce mets, longuement mijoté, puis lentement « dépiauté », pour ne garder que la chair parfumée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORTAS – Rasteau Tradition 2012Authenticité
& Caillettes à la pintade et aux olivesOlive and guinea fowl “caillettes”

ORTAS, la cave de Rasteau, signe ici un vin réunissant tous les terroirs, et de nombreux vignerons du village ; Il reflète donc bien la valeur d’authenticité de Rasteau. A la véracité profonde du terroir, correspond une spécialité provençale qui sied particulièrement aux vins de l’appellation : la caillette, sorte de pâté à base de gorge et/ou de foie de porc et d’herbes, est ici revisitée à la pintade et aux olives pour conduire l’accord avec le vin. 
NB la recette des caillettes est ici, pour ceux qui veulent reproduite l'accord...


Domaine Chamfort – Rasteau 2011Gourmandise
& Agneau et petit épeautre de Provence aux anchois et aux tomates séchéesLamb and Provence engrain (small german wheat) with anchovies and dried tomatoes
Sur les hauteurs de Rasteau,  les vignes jouissent d’un rayonnement qui confère au vin un fruité ensoleillé renforcé par la tomate séchée ; le terroir apporte une minéralité et une salinité qui trouvent un écho avec une note « marine » : l’anchois donne ici une dimension étonnante à l’agneau et le petit épeautre apporte une mâche intéressante à l’accord mets-vin.

La Soumade – VDN Grenat 2011Force
& Ganache chocolat, cerises, cassis et poivre noir Chocolate ganache, cherries, blackcurrant and black pepper
Vin puissant, dense, profond avec une belle fraîcheur, ce vin doux naturel  s’accommode idéalement d’un mariage entre le chocolat et les fruits rouges : la cerise apporte une légèreté au dessert, le cassis confère une profondeur qui souligne le vin tandis que le poivre noir dynamise l’accord.



 

Partager cet article

Repost 0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 16:24

L'éloge de la patience, tel est le thème choisi par Maïlys pour ces Vendredis du Vin #63. La patience ne fait généralement pas bon ménage avec la passion, vibrante, urgente, brûlante et... souvent impatiente ! Mais la patience s'apprivoise au fil du temps... C'est un apprentissage parfois presque douloureux, une frustration mais qui peut devenir une lenteur, une attente qui confine à la langueur, avec une certaine volupté ; la patience exacerbe alors le désir et le plaisir et les fait grandir. Il en va en matière de vin comme en toute chose, savoir attendre un vin est un mélange ténu d'exaspération, de tension et de désir qui monte peu à peu, faisant grandir le vin dans notre imaginaire. La patience de l'amateur, du gourmet est soumis à l'attente. Le tout est alors que le vin ne nous déçoive pas, comme un amant que l'on espère et qui fuit à l'ultime moment ou qui ne s'avère pas celui qu'on espérait. Là, est la vraie limite de l'attente.
Il est une autre patience, celle du vigneron. Attention, persévérance, constance, écoute de la nature, des astres pour certains... Une des vertus essentielles du vigneron. La Patience est précisément l'une des quatre qualités mises en exergue ces jours derniers à Vinisud, lors d'une animation culinaire que j'ai eu le plaisir d'orchestrer et de réaliser sur le thème de la Carte du Tendre de Rasteau, pour les vins de Rasteau : Force, Authenticité, Gourmandise 

étaient les trois autres. Pour chacune de ses caractéristiques, un vin sur chaque journée d'animation. Celui dont je veux parler aujourd'hui est un Rasteau VDN ambré du domaine des Escaravailles. A la tête du vignoble, Gilles Ferran qui a repris depuis plusieurs années le domaine familial et conduit les 40 ha de vignes de Rasteau (des vignobles également sur Roaix et Cairanne, notamment), sur un sol caillouteux et en pente plutôt raide. C'est le domaine situé le plus en altitude à Rasteau, côté Roaix, et on y accède par un chemin escarpé. La patience est récompensée puisque la vue qui domine est sublime !
Le Rasteau VDN ambré TPMG* de Gilles provient de vieilles vignes de grenache blanc vendangées à surmaturité et triées à la main ; pressurage et fermentation (une dizaine de jours) avant mutage à l'alcool sur moût et non sur grains, donc. Vient ensuite une longue phase d'élevage oxydatif en fût de 225l, durant au moins 4 ans ! Que dire, si ce n'est qu'un tel élevage nécessite la patience du vigneron, mais aussi celle de l'oenophile qui doit attendre 4 longues années minimum l'avènement de ce nectar ! Que dire, sinon que l'oenophile devrait avoir la patience de l'attendre une dizaine d'années (précisons qu'il n'y en a que 700 bouteilles par an !).

Nous n'avons pas attendu autant pour le faire déguster lundi midi 

sur le stand des vins de Rasteau, accompagné de baba au sirop de cardamome, crémeux banane, sauce caramel (patience, les 

babas sont en train de s'imbiber, de se gorger de suc parfumé !).

Très bel accord en subtilité (dessert peu sucré) avec un vin qui évoque certains spiritueux type Armagnac au nez, tabac blond et mirabelle, abricot et épices douces, infiniment suave ; la bouche est ample et longue et surtout d'une belle fraîcheur avec une finale épicée. Une pure gourmandise en soi ! Quand la patience du vigneron conduit à de telles voluptés, je veux bien patienter aussi.
L'appellation Rasteau VDN fête ses 70 ans, j'espère pouvoir déguster une verticale de vieux VDN, je sais que certains vignerons en ont cachés dans leurs caves...
*TPMG signifie "Tout pour ma gueule", c'était à l'origine une cuvée très... privée :) On en a de la chance que le vigneron veuille bien partager avec nous !
Les VdV sont à retrouver sur facebook ici et .

 

Partager cet article

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 11:11

Enseignant à mi-temps, Jérôme Hue est vigneron par passion, au domaine Mas de Casalas à Mondragon. Je l'ai croisé la première fois à Uchaux, sur la manifestation Eclats de Talent (la photo ci-contre date de cette époque), mais j'avais découvert son Coup d'pied à la lune au restaurant L et lui.
Comme lui, il existe une poignée de personnages talentueux qui cumulent deux professions, parfois connexes, parfois très différentes, tout en  exerçant leur métier de vigneron comme un vrai sacerdoce, avec une réelle passion.
Jérôme est enseignant à mi temps (mais vigneron à plein temps !). Il s'est installé avec sa compagne Isabelle à Mondragon dans une vieille ferme qu'ils ont restauré avec beaucoup de goût. In situ, 2,5 ha de vignes (plus 1 ha du côté d'Uchaux), vieux carignans et vieux grenaches, certains presque centenaires notamment, et des plus jeunes vignes, de cépages blancs complantés. A suivre dès que son premier blanc verra le jour !


Après un cursus "viti" à Carpentras-Serres, il s'est formé aux côtés de Jean-Christian Mayordome (qui cumule lui aussi deux métiers !), et chez qui il a fait ses premières vinifications. C'est souvent le cas, les jeunes vignerons qui s'installent, bénéficient du soutien d'un parrain ou mentor, qui les aide les premiers temps jusqu'à l'installation de leur propre cave, de leur propre cuverie. Ici, c'est Jérôme qui a tout fait de ces mains ; la cave compte aujourd'hui deux cuves béton pour les vinifications, une cuve inox pour le stockage, des demi-muydts pour l'élevage.
Premier millésime en 2006, le Mas de Casalas est conduit depuis le départ en biodynamie. En octobre dernier, Jérôme enterrait les cornes de bouse avec la fine équipe d'Uchaux-Piolenc-Mondragon. Il est secondé par deux vaches : la mère, âgée de 20 ans, et son fils.

Le domaine a rapidement connu deux cuvées : Coup d'pied à la lune et Ma Rêveuse, tous deux assemblage des cépages du domaine, soit plus ou moins 50% de grenache, 40/45% de carignan, et un peu de cinsault, le premier vinifié en cuve, le second connaît un élevage en bois de plusieurs vins assez long, dans des demi-muydts à ce jour. Des vins équilibrés qui trouvent dans le terroir la minéralité du sol et la fraîcheur d'une exposition nord, en plein coeur du Massif d'Uchaux (les vins sont pourtant étiquetés sous la bannière des Côtes-du-Rhône, mais ils sont bien plus riches !). Il n'est pas exclu que Jérôme demande un jour un passage en Côtes-du-Rhône Village Massif d'Uchaux (et peut-être plus tard en cru, puisque telle est la réflexion de l'appellation). Très peu de soufre ajouté, la vinification se veut aussi naturelle que possible, autant que la conduite de la vigne. NB Jérôme Hue fait partie de groupe de vignerons "naturels" (et non 100% "nature") et on le retrouvera en avril du côté de Clermont l'Hérault, aux Printemps des Vignerons.
En dégustation, le Coup d'pied à la lune 2007 et le 2011. Le premier est fruité, épicé
, concentré, la bouche est opulente mais avec suffisamment de tension minérale et de fraîcheur pour supporter l'alcool et la puissance du vin (et du millésime). Le second est un vrai coup de pied, pas de doute ! Très fruité, plein d'allant, il offre sa jeunesse (un millésime gourmand et facile à boire), pleine de peps, des tannins souples déjà et une incroyable longueur. Gros coup de coeur ! Le vin, solaire, s'accompagnerait bien de préparations à base de tomate/poivron, très sudistes...
Ma Rêveuse est autre, avec un boisé plus ou moins marqué selon les millésimes mais qui reste bien intégré... Le 2009, passé en demi-muidts de 1 et 2 vins est évidemment puissant avec des tanins très présents, mais sans que le boisé ne prenne le pas sur l'expression aromatique. Tout au plus décèle-t-on des notes de vanille au nez, que l'on retrouve, subtiles, en bouche. Fruit, minéralité, fraîcheur se retrouvent avec plus de force (surtout dans le millésime 2009) et d'épices que dans le Coup d'pied à la  lune, mais la trame est un peu la même et le terroir identique...
Il existe encore un rosé de saignée (cinsault-grenache) non goûté, et un très joli "vendanges tardives" de grenache, baptisé Coup d'pied aux fesses, et numéroté ; la vendange est récoltée à la Toussaint (pas chaque année cependant).  Le 2007 s'avère très "cerise", le 2011 est plus "figue sèche" (accord avec un duo chocolat-café devrait être terrible), les deux offrant une très jolie concentration, et un sucre résiduel bien contrebalancé par la fraîcheur minérale du terroir.
Bref, un domaine que je recommande. Et à sa tête, un vigneron d'une grande disponibilité, et d'une grande sincérité dans son approche de la vigner comme de l'humain...


Mas de Casalas
Route d'Uchaux
84430 MONDRAGON
Tél. 04 90 30 01 08

Site Internet

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 07:56

Après les accords truffe-Saint Jacques avec le Châteauneuf blanc 2011 de La Nerthe, dégustons l'Insolente, cuvée 100% roussanne des 3 Cellier (sans "s" !), un autre Châteauneuf-du-Pape blanc, du même millésime mais assez différent et qui nécessitera donc un autre accord. La typicité marquée de la roussanne (fleur blanches type chèvrefeuille, aubépine, notes de résine, miellées) se double d'un élevage en barrique (à hauteur de 20%). qui apporte un fumé discret. Le vin est puissant, un peu alcooleux, ample, quelques amers discrets en bouche.
Le vin a rencontré un bon partenaire, un oeuf poché sur crème de chou-fleur, lamelles de truffe noire, l'oeuf et la truffe faisant bon ménage avec la roussanne (mais le plat aurait probablement fonctionné aussi avec cette clairette du Massif d'Uchaux).
Pour en savoir plus sur le domaine des 3 Cellier, cliquez ici.

Châteauneuf blanc & truffe (2): Les 3 Cellier 2011

Partager cet article

Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 17:28

La Nerthe est l'un des domaines les plus anciens, le plus prestigieux de Châteauneuf-du-Pape, chanté par les félibres... Mené depuis 1998 en agriculture biologique, les vins y sont d'une grande élégance, travaillés en finesse par l'oenologue Christian Voeux.
Assemblage de 
39% Roussanne, 27% Grenache blanc, 15% Bourboulenc, 19% Clairette, vieilli en fût à hauteur du tiers environ, le Châteauneuf-du-Pape blanc La Nerthe 2011 est un modèle de finesse, un vin racé, complexe, mêlant fleurs blanches, notes un peu de grillées au nez, mais avec un gras somptueux, un soyeux sublime en bouche, de beaux amers et une grande minéralité ; longue finale sur l'agrume teinté d'une fraîcheur végétale et une pointe camphrée (réminiscence de tourbe, très fugacement). Très, très beau vin !
Sa pureté minérale autorise des mariages tout en sobriété comme un duo entre Saint-Jacques crue et truffe taillés façon "carpaccio", mais son ampleur autorise des accords plus gourmands comme ces gnocchi crémés à la truffe, poireau, St Jacques poêlées et lamelles de truffe noire, un délice !
Merci à Sylvie Chabran pour l'accueil qu'elle m'avait alors réservé et pour la découverte de ce grand Châteauneuf.

Pour en savoir plus, cliquez sur le site de la Nerthe, dont nous reparlerons sur ce blog...
 

Châteauneuf blanc & truffe (1): La Nerthe 2011

Partager cet article

Repost 0

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône