Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 13:48

 

Week-end pluvieux, week-end vineux (proverbe vigneron !) Blague à part, ce week-end est dense en Vallée du Rhône sud et inaugure la saison des événements oenotouristiques.
Demain a lieu la présentation du millésime à Séguret. Je n'ai rien goûté depuis Rasteau, ce sera la prochaine appellation à révéler le potentiel prometteur de 2015.
Rendez-vous à Séguret de 9h30 à 13h.

Week-end vineux en Rhône Sud !

Samedi et dimanche (lundi en matinée pour les "professionels") ont lieu les Printemps de Châteauneuf du Pape, où 85 domaines vous feront déguster leurs vins et où vous pourrez assister à des ateliers sur les thèmes suivants :
- Samedi 2 avril à 11h : Vieux Millésimes
- Samedi 2 avril à 15h : Eraflé ou Non Eraflé ? (il reste encore de la place pour celui-ci..)
- Dimanche 3 avril à 12h : Accords Mets & Vins
​A noter que l'appellation fête se 
80 ans aux côtés d'Arbois, Cassis, Monbazillac et Tavel. 

 

Week-end vineux en Rhône Sud !

Comme chaque année, les auspices de Gigondas se dérouleront la journée de lundi, pour les professionnels, dans les hospices du village haut perché, pour la découverte du millésime...

Je vous raconterai prochainement les découvertes ou redécouvertes de domaines appréciés dans un prochain post...

Partager cet article

Repost 0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 08:00

On a eu la peau, maintenant on a les poils ^^ Thème capilotracté pour le moins de l'ami David pour ces Vendredis du Vin, 80ème du nom ; ça sonnerait presque comme un régiment d'infanterie, de là à vous parler de poilus...  Mais pas de pinard millésimé 14-18, ici ! 

Un vin qui a du poil aux pattes et un vigneron qui en a sur le menton, ça vous dit ? Bon certes il y en a beaucoup des vins poilus et couillus (scusez le style goeyvaertsien !), des vins de mâle extraction. mais ce vigneron-ci est un chouchou de la famille, et surtout de ma cadette, une petite miss qui a pris l'habitude de déguster et cracher - avec parcimonie certes -. Future sommelière ou oenologue ?
Bref, le jeune homme dont je parle est un "Che" (par atavisme, il porte un prénom hispanique...) croisé Castro : cheveux et barbe noirs et bouclés, petites lunettes qui cachent un regard doux mais décidé, 
Pablo Hocht
 est de père allemand, et de mère férue de bio. Rien d'étonnant à ce qu'il se lance en terre rhodanienne dans la biodynamie. La bio, il est tombé dedans quand il était petit... Et le vin aussi !
Ci-dessous, Pablo lors de la fête du vin de Séguret, la Hue vin...

 

Du vin qui a du poil ? Un barbu pour les VdV #80

Pablo travaille chez Louis Barruol (Château Saint Cosme à Gigondas) le jour, dans son domaine du Crève-Coeur la nuit. Installé dans le village vauclusien de Séguret, il produit un rosé extra, plein de fruit et de fraîcheur, et des rouges bien faits, vineux, fruités et avec des tanins souples, généralement à haute buvabilité mais avec je ne sais quoi d'à la fois virils et délicats. Tout en contrastes.
Je l'ai découvert au début de son aventure, lors du Quatuor de villages, où je l'ai revu plusieurs fois ou en d'autres occasions comme la Hue vin.
Plus de renseignements sur le site du domaine du Crève-coeur 

Du vin qui a du poil ? Un barbu pour les VdV #80

Les Vendredis du Vin sont à suivre ici sur facebook et sur la page événement. Ou sur twitter sur @vendredisduvin  

Partager cet article

Repost 0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 15:22

Hier se déroulait à Séguret la Fête d'Hue Vin (vous pouvez prononcer HUUUUUE ! VIN). C'était déjà la 6ème édition de cette manifestation familiale organisée par les vignerons de cette appellation de Côtes-du-Rhône Villages.
Entre dégustations et animations pour enfants, démonstration de travail équestre dans le vignoble, cet événement a accueilli
autant les locaux que des touristes. Souvent déjà venus les années précédentes, signe du succès incontesté de la Hue Vin.

Pour sillonner différentes étapes où vous accueillent les vignerons pour faire déguster leurs vins, vous n'irez pas à dos de cheval, non (il y a bien des balades à dos d'ânes mais réservées aux enfants...), mais en voiture à cheval : 
8 calèches  convoient  les dégustateurs entre les différentes haltes vineuses. Elles sont tirées par un ou deux chevaux de trait, le plus souvent percherons ou comtois, hormis un "petit" trait breton. Dans chaque calèche, peuvent s'installer 4 à 6 personnes. On descend à chaque arrêt, on déguste, puis on attend une prochaine calèche pour repartir...

A noter une voiture genre phaeton (4 roues, 2/3 places à l'avant, 2/3 à l'arrière ; voir ci-dessous), tracté par un seul cheval. Attention, ça secoue au trot dans la montée caillouteuse !

 



















Au début du XXème siècle, chevaux de trait et mulets travaillaient dans le vignoble, entre binage, labourage, différents travaux des champs... Et durant la période des vendanges, le tractage des raisins bien sûr ! Dans les années 20, il y en avait plus d'une centaine à Séguret, qui furent peu à peu remplacés par les tracteurs et autres motobineuses dans les vignes... La Fête d'Hue Vin est un hommage à l'animal noble et compagnon qui longtemps aida l'homme dans son labeur...
Durant la manifestation l'on assiste ainsi à des démonstrations de labour à la charrue à socs, de passage de herse ou de bineuse.
NB la charrue retourne la terre, la bineuse aère et enlève les mauvaises herbes (photo ci-contre en haut). Quant à la herse (en bas), on l'utilise pour aplanir, égaliser la surface.
Le métier est ancien et certains démonstrateurs plutôt âgés (homme comme cheval, ci-contre âgé de 18 ans, les deux sont à la retraite...).  Ils narrent leurs souvenirs avec parfois force anecdotes. Gardons l'oreille tendue...

Et le coude levé ! Avec crachoirs à disposition, dégustons à l'ombre de vieux oliviers ou assis sur une botte de paille, en discutant avec les vignerons : assemblage, terroir, vinification, prochaines vendanges... Les vins sont frais, l'ai est doux, une brise nous caresse le visage, on remonte dans une calèche pour traverser le vignoble de Séguret. A la croisée des chemins, on entend braire un âne, est-ce Carillon, le bien-nommé ? Plus loin, un drôle de mini-manège entièrement conçu et fabriqué par son auteur qui pédale pour le faire tourner et gratte sa guitare en chantant Trénet... Décidément la Hue Vin est pleine de surprise et de poésie ! Je vous recommande cette journée à partager en famille chaque dernier samedi d'Août, vous y passerez un moment agréable et si vous y allez avec des enfants, ils en profiteront pleinement aussi ! Et si vous restez le soir, vous y goûterez le fameux pistou d'ici, accompagné de vins de Séguret bien entendu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans fête Séguret
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 15:56

6ème édition de cette fête du vin, de la vigne et du cheval, la "Hue Vin" (certains disent juste la "hue") aura lieu à Séguret ce samedi 31 août, toute la journée. Entre dégustation et balade en calèche, vous observerez le labour des vignes par les chevaux de trait, le débardage et autres travaux de la vigne, selon une ancienne tradition de la viticulture.
La fête se poursuivra l'après-midi par un spectacle équestre et le traditionnel ban des vendanges, puis elle se clôturera par un dîner
"pistou" sur la Place des Arceaux.
Entrée : 6 € (verre de dégustation et balades en calèches comprises), 2 € pour les enfants.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Agenda fête séguret
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 17:33

C'est la 3ème édition du Quatuor de Villages qui réunit 4 Villages de la Vallée du Rhône méridionale : Sablet, Séguret, Roaix et massif d'Uchaux. 3 ans que je rencontre les vignerons de ces appellations, que je déguste et redéguste leurs vins, souvent équilibrés, parfois avec beaucoup de finesse. Mais cette année, j'ai suivi de plus près la jeune relève : Pablo Hocht du Domaine Crève Coeur à Séguret (en appellation Sablet cette année, on dégustera son premier Séguret l'an prochain). Son rosé 2012 est d'une grande fraîcheur, fruité et vineux, c'est un vin de table franc et gourmand.
Le Côtes-du-Rhône rouge 2011 issu de vieux grenaches de Séguret élevés en cuve acier émaillé 8 mois après macération en cuve béton ; il offre une très jolie matière, ample, soyeuse et une belle concentration. Très buvable ! Le Sablet rouge 2011 (80% grenache, 20% mourvèdre) vinifié en cuve béton est ensuite élevé en barriques de plusieurs vins environ 11 mois. Le bois est plutôt bien intégré, même si la finale l'atteste, là encore, la structure est dense et les tanins fins. Jolis vins pour ce jeune vigneron qui travaille à son domaine mais aussi au Château St Cosme à Gigondas chez Louis Barruol...

A Roaix c'est le blanc (viognier, clairette) de Sébastien Ricard du Jas de Barral (2 ans d'existence) qui m'a séduite, tant dans sa jeunesse qu'après un an : nez miellé, anisé avec des notes de Chartreuse verte, bouche complexe, minérale, fruitée et confite à la fois (surtout après un an). Je suis repartie avec une bouteille à marier. A suivre...
Le Roaix rouge 2012 est à attendre, en revanche, de la puissance, du fruit, des tanins marqués qui doivent s'assouplir...
Toujours sur Roaix, le domaine des Auzières produit deux Roaix, l'un passé en fût, l'autre pas. J'ai préféré le second (70% grenache, 30% syrah), joli grain de tanin, fruit gourmand ; l'autre est prometteur mais le bois pas encore intégré, à regoûter.
..
Je n'ai pas manqué non plus les vins de Sablet de Vasco Perdigao du domaine Chamfort, jeune vigneron venu du Rhône septentrional, exigeant, passionné et très sympathique.
Son blanc 2012 s'ouvre sur un nez atypique, plutôt mentholé, et offre une palette aromatique exubérante de fraise, ananas, un peu grillée (coco), riche, d'une belle longueur avec une finale minérale et de la fraîcheur. Son rosé 2012 est sec et d'une grande minéralité, avec presque un peu de salinité en fin de bouche, pamplemousse rose adouci d'une note de fraise et de la vinosité. Assurément un rosé de gastronomie !
Le rouge 2011 est frais, avec une bouche fruitée, pleine de finesse, un excellent rouge estival en somme !

Terminons ce tour d'horizon avec un vigneron découvert il y a deux ans sur ce même salon, Vincent Baumet à Rochegude, qui m'avait beaucoup marqué par la qualité de ses vins. 4 rouges chez lui qui valent le détour tous dégustés dans le millésime 2010 : Côtes-du-Rhône 2010 "velours" (grenache, syrah), très "fruits rouges" et tanins soyeux Côtes-du-Rhône 2010 "cuir" (grenache, syrah, carignan), plus riche, sur des notes de fruits noirs et d'épices, provient d'un terroir de galets (terrasse du Riss). Rochegude est un compromis entre les deux terroirs précédents, associant galets et sables et intègre du mourvèdre à la place du carignan ; il a ma préférence pour sa belle concentration de fruits noirs, d'épices, sa puissance tempérée par la fraîcheur et la finesse des tanins. Le Massif d'Uchaux est un peu plus alcooleux, plus dense et avec une structure plus puissante, plus massive ; je le goûterais mieux cet hiver...

 

Partager cet article

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 13:01

Jean-Christian Mayordome a deux métiers. "A la ville", en journée, il est médecin généraliste dans le village de Piolenc (nord d'Orange) ; mais il se transforme la nuit tombée en vigneron... J'exagère, ce n'est pas un "transformer", juste un passionné (encore qu'il n'est pas loin d'être un super-héros pour mener ces deux professions de front !). Je connais ses rouges de Séguret et Gigondas, j'apprécie sa façon de travailler, dans le respect de la vigne, non interventionniste (non levuré, peu sulfité) ; j'aime beaucoup ses vins très purs dans leur expression, droits dans leurs bottes et riches en saveur, pleins de fraîcheur et de minéralité. Mais je ne me rappelais pas ses blancs.
Il y a quelques temps, lors d'un déjeuner au Temps de Vivre, belle table simple et gourmande des Farjons, lieu-dit à Uchaux (Vaucluse), j'ai dégusté avec ce repas son Côtes du Rhône Villages Séguret blanc Confidence 2009, domaine du Pourra.
Une teinte dorée signe d'un vin évolué (mais qui a semblé surprendre le serveur, le 2010 semble avoir gardé sa jeunesse), le nez est complexe, fruit blanc, notes de poire fraîche, bouche équilibrée, grasse, pleine, un peu oxydative qui fera merveille sur les ris de veau aux asperges, mais on garde beaucoup de fraîcheur, finale minérale et belle longueur. Audacieusement testé avec le dessert, ananas et caramel, le choc n'a pas été violent, et même s'il n'y pas eu véritablement accord, pas de heurt non plus. J'espère regoûter en juillet à Séguret... Pour en savoir plus sur le domaine du Pourra, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône