Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 12:48

Suite et fin du dossier déposé auprès de l'INAO en 2008, Cairanne vient d'être officiellement reconnu "Cru des Côtes du Rhône" après Rasteau le 10 février 2016 (le décret sera publié dans les prochaines semaines).

Cairanne, nouveau cru en Vallée du Rhône !

La demande avait été faite pour le rouge et le blanc, le premier à base de Grenache, Syrah, Carignan et Mourvèdre, le second de Grenache blanc, Clairette, de Roussanne, de Marsanne, de Bourboulenc et de Viognier. La certification en tant que Cru valide la qualité des vins de ce village du Haut Vaucluse et vient saluer leur élégance et leur finesse, ainsi que la minéralité de leur terroir.

Cairanne, nouveau cru en Vallée du Rhône !

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans cru Cairanne Actualité
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 10:59

Dans quelques semaines s'ouvre Vinisud, le salon des vins du grand Sud. Du 15 au 17 février 2016, les professionnels du vin (import-export, acheteurs, négociants, cavistes, sommeliers), ainsi que les journalistes et blogueurs, se retrouveront à Montpellier pour déguster les vins du Rhône, du Languedoc-Roussillon, de Provence mais aussi les vins du bassin méditerranéen.
Comme il y a deux ans (avec les vins de Rasteau), j'y serai en tant que blogueuse certes mais aussi en tant que consultante spécialiste des accords mets-vins, et j'y animerai avec des vignerons de l'appellation, la masterclass des vins de Visan le mercredi 17 février à 10h30 sur l'espace dédié d'Inter-Rhône, stand A3B60, hall 3.
En préambule aux festivités de l'Enclave des Papes et l'arrivée des Papes il y a 700 ans dans les villes de Valréas et Visan, je vous emmène dans un périple à travers le temps, une causerie historique et gastronomique d'hier à aujourd'hui. J'évoquerai des plats emblématiques ou moins connus, de chefs talentueux, proposés pour s'accorder avec les 8 vins de Visan présentés et dégustés lors de cette matinée ludique et gourmande. 
Parmi les plats dont je vous parlerai, citons le rouget en écailles de pomme de terre de Paul Bocuse qui s'accorde délicieusement avec l'un des vins de Visan, un rouge solaire, complexe et minéral.
Prenez date !
Pour en savoir plus sur Vinisud, cliquez ici. Pour en savoir plus sur les terroirs de Visan, c'est ici, et pour un aperçu sur les vins de Visan, côté dégustation c'est par là.

 

Des accords "historiques" avec les vins de Visan

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 17:01

Elle a vu le jour en 2012 : Gadagne est la plus jeune appellation rhodanienne. Sur des terroirs assez proches de ceux de son voisin Châteauneuf-du Pape (sols de galets roulés, solarité, mistral), l'aire géographique des Côtes-du-Rhône Village Gadagne se situe à un quart d'heure d'Avignon à Châteauneuf-de-Gadagne. L'appellation réunit la cave Terres d'Avignon et 6 vignerons indépendants, dont certains très jeunes qui reprenennent avec talent le domaine familial : Château de Fontségugne, Domaine de la Chapelle, Domaine des Garriguettes, Domaine des Pentelines, Domaine du Bois de Saint Jean et le Clos des Saumanes.
Historiquement terre de vigne mais plutôt raisin de table, les jolis coteaux de Gadagne sont plantés des principaux cépages de la région : grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, grenache blanc, viognier, clairette... De jolis blancs y s'épanouissent mais l'appellation Gadagne n'existe qu'en rouge. Les vins sont complexes, fruités et épicés, plutôt très bien équilibrés et travaillés dans la finesse.
A suivre pour une dégustation croisée entre mets et vins, réalisée par mes soins pour les vignerons de Gadagne, à l'occasion d'un buffet événementiel.
Pour plus d'information, le site de Gadagne est ici et la page facebook, là.
NB la photo ci-dessous est celle du site des vins de Gadagne.

 

Gadagne, dernière née des appellations rhodaniennes

Partager cet article

Repost 0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 10:52

L'appellation Grignan-les-Adhémar située en Drôme Provençale au coeur dy pays de la truffe, offre des vins rhodaniens alliant caractère, solarité, et finesse. Des vins qui se marient justement avec le diamant noir, comme lors de cet événement gourmand des Rencontres du Livre de la Truffe et du Vin orchestrée en partenariat avec l'Office de Tourisme du Pays de Grignan...
3 chefs de Grignan proposait ce soir-là une bouchée en accord avec 2 vins de la zone d'appellation : un blanc et un rouge.
Première préparation réalisée par Freddy Trichet, chef du Manoir de la Roseraie
(ci-dessus), une verrine de céleri-rave crémeux à la truffe accompagné de croûtons gourmands. Côté vin, Grignandises de la cave le Cellier des Templiers à Richerenches est un blanc bien fait, à base de viognier, grenache blanc, marsanne, vin assez enjôleur, gourmand, un peu court mais agréable. L'accord se fait plutôt bien avec le céleri-truffe.
Bel accord aussi avec le "Grand V" 2009 rouge du domaine Vergobbi, sis les Granges Gontardes, vin corsé, puissant au joli grain de tanin velouté, àla bouche fruitée, un peu fumée qui fonctionne bien avec la truffe. 
Le mets suivant est assemblé et dressé "minute" par le chef Julien Allano (ci-contre, au premier plan) du restaurant Le Clair de la Plume à Grignan : un risotto de petit épautre au parmesan, espuma et râpée de truffe. Les truffes sont de belle taille et embaument, en particulier lorsque le chef les râpent sous nos narines frémissantes...
Premier vin en accord, Fleur de Viognier du domaine La Croix Chabrière à Bollène. 100% viognier un peu étrange, serpentin qui oscille entre l'amertume et l'acidulé, très gras en bouche (et pourtant vinifié et élevé en cuve), pas vraiment de lourdeur , un vin frais mais qui manque de droiture. Pas franc du collier. Il convainc moyennement avec le plat. Contrairement au vin suivant, un très joli vin d'un jeune vigneron Philippe Fabrol, du domaine Bonnetto Fabrol à La Garde Adhémar. Il s'agit d'une cuvée de Vieilles Vignes 2011 (50 ans moyenne d'âge) 50% syrah, 45% grenache, 5% carignan ; vin sublime de concentration, riche, dense, de la puissance mais soyeux en bouche. Touche végétale, garrigues et fruits mêlés, très joli vin ! Et un assez bel accord avec le "risotto" truffé.
Dernier accord sur un plat simple et délicieux réalisé par Hervé Dodane, chef du restaurant le Poème à Grignan : agneau mijoté et purée de pommes de terre truffée. Dégusté tout d'abord avec le viognier 2013 du domaine de Montine, tout juste mis en bouteille et qui mériterait d'attendre encore un peu, qu'il retrouve son amplitude habituelle. Le vin est vif, tendu, agréable à boire en l'état mais il ne trouve pas l'accord, du
fait de son extrême jeunesse. Gageons qu'à l'été, il accompagnera mieux la tuber aestivum...
En revanche, très bel accord avec la Truffière 2011 du domaine Grangeneuve, à Roussas (dont le vigneron Henri Bour est justement le Président de l'appellation Grignan les Adhémar). Vin d'une grande finesse, ce parcellaire 100% syrah provient d'un terroir unique qui lui confère sa complexité, sa richesse et son élégance. Son nom est une évidence révélée par le palais : les Truffières (déjà évoquée dans ce billet sur les accords truffe et vins de la Vallée du Rhône) méritent bien qu'on les accordent avec la "rabasse", comme on la nomme en terre provençale. Très beau mariage avec la purée de pomme de terre comme avec l'agneau.

Ah, truffe... Profitons encore de la
tuber melanosporum tant qu'elle nous prodigue ses fragrances souterraines un peu pétroleuses de champignon, de sous bois mêlé d'ail, ce parfum parfois entêtant à pleine maturité et cette saveur dense et voluptueuse...

 

 

Partager cet article

Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 12:21

A partir du 9 octobre 2013, le site vente-privee.com mettra en vente les vins de la Vallée du Rhône de Joël Robuchon. Le chef étoilé et Caroline Frey, oenologue des Domaines Paul Jaboulet Aîné, ont sélectionné une gamme allant de 8 à 40 euros, parmi lesquels Crozes-Hermitage 2010, Saint Joseph 2011, Châteauneuf-du-Pape 2011, Côtes-du-Rhône 2011, Côtes du Ventoux 2011, et en blanc, Muscat Beaumes de Venise 2011. Des vins qui n'étaient disponibles que dans les restaurants du chef à travers le monde...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 10:36

Fac & Spera, fais et espère, la devise de la maison Chapoutier est mise en exergue dans ce film tourné par deux réalisateurs de l'agence de production Gfilm.
Le film associe la sensibilité du noir et blanc, la musique deGregory Tanielian avec de véritables prouesses techniques : les vues du ciel ont été tournées depuis un ballon dirigeable et la scène du cheval de trait, avec une grue. « Monter la grue, 15  kilos de contrepoids, le travelling et la camera dans les coteaux c'est du sport quand même.... J'admire vraiment les gens qui travaillent sur ces  pentes tous les jours. », explique Rémy Gaillard, l'un de sréalisateurs. Hisser le ballon était de plus soumis aux aléas météorologiques : impossible par temps de mistral ! Le film a donc nécessité du temps et de la patience. Vous y verrez les coteaux septentrionaux comme vous les avez rarement ou même jamais vus, vous y verrez également Michel Chapoutier discuter, déguster, construire un accord mets-vins avec le chef étoilé Yannick Alléno...
NB le film a été sélectionné et sera présenté au Food Film Festival de New York qui se déroulera du 23 au 27 Octobre prochain.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité cinéma
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 14:20

Samedi avait lieu le Concours des vins de Piolenc organisé par l'association Piolenc Millésime qui fête son 25ème anniversaire. J'y dégustais en compagnie de trois messieurs des Côtes-du-Rhône rosés. 12 rosés à l'aveugle pour lesquels nous avons attribué 2 médailles d'or, dont une avec félicitations du jury et deux médailles d'argent. D'autres étaient encore intéressants et un autre totalement atypique : très bon mais plus proche d'un rouge léger que d'un rosé (presqu'un vin clairet). Mais j'en reparlerai...

Parmi les caves et vignerons récompensés plusieurs fois, citons le Domaine des Favards, les Vignerons de Caractère, le Cellier des Princes et une découverte, Val Rhodania, un négociant qui fait du bon boulot, à creuser aussi...
Tous les lauréats sont sur le site de Piolenc Millésime.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 17:33

 

Lundi avait lieu la session de dégustation regroupant des sommeliers, vignerons, journalistes et blogueurs pour élire les cuvées de l'Alliance à Cairanne, porte-drapeau de l'appellation. 5 vins blancs du millésime 2012 et 18 rouges 2011 étaient en lice. Les rouges présentaient une belle homogénéité dans la qualité, marqués par l'équilibre en dépit d'une puissance parfois marquée, la fraîcheur étant toujours bien présente. C'est la marque de fabrique des vins de Cairanne !cairanne_cuveesalliance.jpgLes deux lauréats sont : en blanc, le domaine Boisson (d'une très courte tête devant le domaine Brusset, 3ème Berthet Rayne), le vin est un modèle d'équilibre et de fraîcheur, avec une bouche ample, grasse mais avec de la vivacité et de l'élégance, sur les fleurs (acacia, aubépine) et fruits blancs avec une pointe d'amande, et une jolie longueur.
En rouge, c'est le domaine Le Plaisir qui décroche la Palme, devant les Douyes de l'Oratoire St Martin, la cuvée Castel Mireio du domaine Berthet-Rayne et ex-aequo, la cuvée Jean de Verde du domaine Alary et l'Exigence du domaine Boisson. Superbe de complexité et de concentration, le vin lauréat s'ouvre sur les fruits noirs, denses, suaves, avec des touches florales type pivoine, violette ; de l'équilibre et de la structure, avec des tanins d'un joli grain. Belle récompense pour un domaine de Cairanne un peu moins connu, bravo à Pascal Franczak (qui a repris le domaine en 2009).
Il nous a d'ailleurs rejoint avec Bruno Boisson pour la "photo de famille" (au centre ci-dessous)...

cairanne_cuveesalliance_photofinale.jpgPetite parenthèse sur la demande de passage en cru des vignerons Cairanne : l'INAO a donné un accord de principe, restent des points de discussion sur certaines parcelles. A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 07:57

Samedi soir se déroulait la remise des prix du 6ème concours des vins de Gigondas à la salle des fêtes du charmant village. Les vins lauréats ont été dégustés sur un repas proposés par Laurent Deconinck et son équipe du restaurant l'Oustalet, autour de mets élaborés en accord. Cette soirée a eu lieu en compagnie d'invités de marque, amis de l'appellation parmi lesquels Brigitte Houdinière, Présidente du Comité des Fêtes et d’Action  Sociale du 18ème arrondissement de Paris, et Serge Dupire, acteur de Plus belle la vie.
La finale entre les rosés 2012, les rouges 2011 et les rouges 2008 de l'appellation s’est déroulée le 25 mars ; le jury se composait de professionnels reconnus : Kelly Mc Auliffe, qu'on ne présente plus, Elisabeth Cayol, Maître Sommelier de l'Union de la Sommellerie française (UDSF), Jérémie Leone, sommelier de l’ Hôtel de l’Europe, Daniel Péron, Maître Sommelier de l' UDSF, les oenologue Philippe Cambie et Laurent Philis, Nicolas Constantin (responsable du conseil œnologie d’Inter-Rhône) et Éric Marty, directeur de la Maison de Bournissac.
concoursvingigondas2013_roses.jpgLes trois rosés lauréats : N°1 Gigondas rosé 2012 de la Cave de Gigondas d'un fruité gourmand et bien équilibré, N°2 le Gigondas rosé 2012 Romane Machotte de Pierre Amadieu, à la robe plus claire, plus de douceur florale soutenue par un fruité léger, N°3 le Gigondas rosé 2012 du domaine de la Mavette, riche et gourmand également, peut-être un peu plus alcooleux que les deux autres. Etaient servis, en amuse bouche un velouté d'asperge, crème fouettée à la truffe, suivie d'un saumon, sauce soja et baies roses. Très bel accord avec ces rosés de gastronomie !

concoursvingigondas2013 rouges2011Les quatre Gigondas rouges 2011 : N°1 Gigondas rouge 2011 Lieu Dit du domaine des Bosquets (cuvée superbe dont j'ai parlé ici), N°2 Gigondas rouge 2011 Les Mourres du domaine Notre Dame des Pallières, rond et gourmand avec une belle finesse. concoursvingigondas2013 rouges2011 2N°3 ex-aequo, Gigondas rouge 2011 Cuvée Saint Maurice du Château de Montmirail, également très bien fait, sur le fruit et Gigondas rouge 2011 Excellence du Grapillon d'Or, avec un boisé plus marqué, pas encore tout à fait intégré. Les vins accompagnaient un carré de veau rôti, petits légumes de saison et huile de truffe "maison", mets tout en finesse, bel accord.
concoursvingigondas2013_rouges2008.jpgEnfin, les trois lauréats pour les rouges 2008 : N°1 Gigondas rouge 2008 Grand Romane de Pierre Amadieu, alli puissance et complexité, N°2 Gigondas rouge 2008 Romane Machotte de Pierre Amadieu (en magnum), avec plus de concentration et de fruit, dense en bouche, et N°3 Gigondas rouge 2008 du Château Saint Cosme, suavité, souplesse et beaucoup de finesse. Les vins étaient servis au moment du fromage, avec un Comté de plus de 24 mois d'alpage.
Globalement, que du bon dans ces Gigondas rouges, avec quelques personnalités différentes mais bien faits, aromatiques, avec du fruit, de la fraîcheur, de l'équilibre et de la longueur...
Le dessert, une sphère chocolat et cerises amarena (préparé avec Caroline Chochois de la chocolaterie Lencieux à Gigondas), a été dégusté avec un Gigondas rouge 2004 du domaine Montirius, concentré, torréfié, avec des notes de griottes. Délicieux accord !
L'ambiance était à la fête, beaucoup de complicité entre vignerons, de la convivalité, la cuisine toute en finesse de Laurent Deconinck. Gigondas est une petit village de 500 âmes et beaucoup de générosité et de coeur. L'appellation le prouvera en octobre prochain en offrant une partie de sa récolte aux oeuvres sociales du 18ème arrondissement de Paris, lors des Vendanges de Montmartre. Terminons donc ce billet sur cette chouette photo :concoursvingigondas2013_vignerons.jpg

NB la soirée était organisée par les jeunes vignerons de Gigondas, dont Henri-Claude Amadieu est le nouveau président, après Julien Bréchet.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 18:22

jury_vacqueyras.jpgPour la 16ème année, Vacqueyras est partenaire du festival d'Avignon, l'appellation accompagne l'événement durant toute sa durée. Hier se réunissait chez Christian Etienne, un jury composé d'amateurs éclairés et de professionnels, pour sélectionner les 3 cuvées officielles du Festival d'Avignon. Aux côtés d'Olivier Brès, co-président de la Section Interprofessionnelle Vacqueyras et Emilienne Grazilly pour l’AOC Vacqueyras, de rédéric Jussian, Camille Court, Christophe Mallein et Nicolas Le Potier pour le festival, figuraient des sommeliers de renom (dont Kelly MacAuliffe et Nicolas Ong), des cavistes (Avitus et Le vin devant soi), des oenologues, ainsi que des journalistes et blogueuses (dont Louise et Sophie) ; j'ai eu l'honneur de participer à cette dégustation pour départager les 5 blancs, 3 rosés et 8 rouges en lice. Parmi les blancs et les rosés, deux vins se sont assez vite démarqués pour leur remarquable qualité aromatique. Côté Vacqueyras rouges, un peu plus de discussion mais avec un avis consensuel : le niveau de l'ensemble de ces vins (majoritairement millésime 2011) est assurément de qualité ! Mais il fallait bien un lauréat...
Les 3 cuvées officielles du Festival d'Avignon sont donc : Vacqueyras blanc Seigneur de Fontimple 2012 de la Cave des Vignerons de Caractère, équlibré, un nez floral et une bouche ample de fruits et fleurs blanches, avec beaucoup de fraîcheur ; Vacqueyras rosé 2012 du domaine des Ondines, un nez un peu étrange d'acétone, qui disparaît à l'arétaion pour laisser la place à des notes végétales, de foin sec, tandis que la bouche bien équilibrée s'étoffe sur des fleurs type pivoine et violette, avec une structure agréable, belle complexité ; le Vacqueyras rouge 2011 du domaine de la Ligière, nez de fruits rouge, cerise plein de fraîcheur, bouche charnue, fruit croquant, belle structure des tanins, beaucoup de fraîcheur également et une jolie longueur.
Offertes aux invités, artistes, comédiens, metteurs en scène, les cuvées officielles du Festival d'Avignon seront en vente à la boutique du Festival (place de l’Horloge à Avignon) dans les restaurants et cavistes partenaires (le Vin devant Soi, Avitus et La Vache à Carreaux). Les vins seron mis en valeur lors des démonstrations "La petite Cuisine"  tous les samedis du mois de juillet dans les Halles d’Avignon et en vente auprès des cavistes des Halles.
Pour les amateurs des arts de la scène et de larue, cliquez ici pour retrouver le programme du Festival d'Avignon, et pour les dégustateurs avertis ou les novices, rendez-vous sur le site du cru Vacqueyras.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Merceron - dans Actualité
commenter cet article

Vins Des Côtes-Du-Rhône

  • : Côte-du-Rhône News
  • Côte-du-Rhône News
  • : présentation des vins de Côtes-du-Rhône, agenda et actualité, vignobles et acteurs de la filière vin
  • Contact

Agenda

 

Initiation et dégustation
de vins de la Vallée du Rhône
en partenariat avec les Santolines

  santoline

 

 

 

 

 

 

 

Le vin... et la cuisine !
Sur le blog Saveur Passionsignaturesaveurpassion.gif
Suivez-moi..

facebook.jpg

twitter.jpg

Follow Me on Pinterest

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Blogs Vins Mon blog est sur Blogs Vins

Ebuzzing

blog-appetit-120.gif

vigne.jpg

 

 

Recherche

Tout Sur Les Vins Des Côtes-Du-Rhône